Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 04:05
25-26 Octobre

Nous allons randonner deux jours avec Pam, une américaine expatriée en Tasmanie et fondue de bushwalking. C’est Franck, l’ami d’Yvonne qui nous a mis en contact. Ce sera la bonne occasion pour partager cette randonnée, d’apprendre sur la région et profiter de son expérience de marcheuse aussie.
Départ 8H00 pour Freycinet National Park. Après 3 heures de route à toute allure, nous garons la voiture au carpark; les sacs sur le dos, nous partons à la découverte de cette randonnée très réputée de Wineglass Bay.


Mais avant d’emprunter le sentier, une petite signature pour signaler notre présence sur les sentiers de Freycinet.


Après une montée facile, nous atteignons le lookout. La vue est magnifique et nous présage une très jolie rando.



Cette baie se nomme Wineglass Bay, ce qui signifie « verre de vin » du fait de sa découpe en forme de verre à pied. De notre point de vue, nous ne pouvons pas voir le pied, juste la coupe. Pam nous dit « c’est là que nous allons ». Là, c’est cette magnifique plage de sable blanc aux eaux turquoises que vous voyez en fond… Chouette!
Dans un cadre si agréable, nous ne sentons pas le poids des sacs, ni les kilomètres qui défilent.


Nous arrivons assez rapidement… au paradis! Attention les yeux, c’est grandiose.



Cette eau cristalline, ce sable blanc, un bonheur. Mais la route n’est pas finie. Nous devons continuer. Allez une dernière petite photo et en route.


Nous déjeunerons sur la prochaine plage. Ok Pam, on te suit. Sur le chemin, nous croisons quelques wallabies qui nous regardent cachés derrière les arbres.


  La ballade est très agréable. Il fait bon, ca sent bon et notre anglais s’améliore!


Alors que nous atteignons notre lieu de déjeuner, nous sommes amusés par le taxi-marin qui dépose les touristes sur la plage.


L’endroit est paisible, parfait pour notre pause casse-croûte. Nous repartons quelques temps plus tard en direction de notre camping.


La surprise fut géante, lorsque juste devant nous, des dauphins nous font l’immense plaisir de s’amuser  dans cette mer turquoise. C’est incroyable, ils sont à environ 200 mètres de nous et il y en a un qui saute! Exactement comme dans les parcs aquatiques; il nous fait un beau cercle, c’est magnifique. Désolé pour les photos, elles ne sont pas de qualité, car trop loin pour l’objectif mais suffisamment près pour nos yeux.


Excités comme des puces, nous posons nos sacs sur notre camp site, s’excusons auprès de Pam, qui amusée, nous regarde courir sur les rochers en direction des dauphins. Je crois que nous avons rajouté au moins deux kilomètres à notre marche à crapahuter pour voir encore et encore les dauphins qui pêchent. On croise les doigts pour qu’ils attrapent encore plein de poissons et qu’ils nous refassent un beau saut. Mais non, ce sera tout pour aujourd’hui. Nous ne verrons que leur dos, si fin, si élégant…
C’est magique…
Sur le retour, nous profitons de la côte et faisons quelques photos, encore tous émoustillés par cette rencontre vraiment inattendue.


De retour  sur la plage maintenant déserte, j’en profite pour photographier quelques coquillages…



Bon maintenant, il faut installer notre campement. Pam est déjà prête et lit tranquillement un bouquin.


Nous découvrons les alentours et notamment les toilettes. Ce sont des toilettes sèches. Celles que l’on voyait à la télé chez ces écolos! Mais je vous assure que trouver des toilettes au fin fond de nulle part, c’est très agréable.


Délestés de nos sacs, nous continuons notre marche vers Cooks Beach. Cette balade supplémentaire de 3 heures, nous a semblée superflue tellement nous en avions pris plein les yeux les heures précédentes. Ce sera bien fatigués que nous préparerons le diner.
Nous avions acheté pour l’occasion de la soupe à la tomate et des pâtes au bacon, mais déshydratées! Une expérience très… mouais. C’est juste parce que ce n’était pas notre stove et que l’on ne voulait pas abuser du gaz. Ces trucs en poudre ont l’avantage de cuire vite, il y a juste besoin de faire chauffer de l’eau.


Pam a plus l’habitude, elle s’est concocté un petit diner à base de riz épicé, de chorizo, de champignons, d’oignons et très important, d’ail. Elle a transporté tous ces légumes dans son sac à dos. Tu m’étonnes qu’elle ne marchait pas vite! Mais au final, ce fut un délice, même Joe en a mangé alors qu’il a horreur des champignons!
John est maintenant un vrai homme des cavernes, exit les couverts; il touille sa soupe déshydratée au goût très surprenant avec un petit bout de bois. Nous sommes très loin des bons légumes du jardin de papi…



Après le diner, un petit brin de vaisselle. Il faut économiser l’eau potable, donc ce sera dans l’océan que nous rincerons nos assiettes en attendant le retour à la civilisation.


Nous ne tarderons pas à aller nous coucher car les moustiques sont de retour et malgré le répulsif, ils nous tournent autour.

Le lendemain  9h00, nous reprenons le même chemin. La nuit fut bonne, mais il y a un truc incroyable: nous avons fait 22 heures d’avion, 12 heures de bateau, 2 heures de marche pour nous rendre au milieu de nulle part en pleine nature et là, il y a une putain de famille super bruyante qui plante sa tente juste à côté de la votre! Rrrrrrrrrrrrrrr ! Avouez que ce n’est pas de bol tout de même!

Nous reprenons le même chemin pour le retour. Nous repasserons donc par cette magnifique plage au sable blanc.
Sur les retours, John est toujours plus enjoué et il marche toujours d’un pas plus pressé. A vrai dire, le pauvre, je le traîne toujours dans des endroits impossibles!
C’est donc loin devant nous qu’il continue la rando. Il atteignit bien avant nous Wineglass Beach, et là, une surprise l’attendait.
Lorsqu’à notre tour nous atteignons la plage, je le vois, les yeux tous pétillants devant une maman wallabie et son bébé.


A force de patience, l’animal, surement poussé par la faim, se laissa caresser. Durant une dizaine de minutes, Joe est devenu la coqueluche de la plage. Tous les touristes l’envièrent et le photographièrent. Mon homme imperturbable, continua son approche, jusqu’à faire une photo magnifique…

Attention les yeux...


C’est incroyable de pouvoir approcher de si près cet animal. Et encore une fois, le goût de la liberté est délicieux. Mais ce moment magique a un prix; de nombreuses piqures de moustiques qui feront enfler mon oreille. Ce n’est pas grave, ca valait vraiment le coup !



Allez, je vous remets encore une petite photo pour vous faire oublier l’arrivée de l’hiver le temps d’un instant.


Merci Pam, cette rando restera à jamais gravée dans nos mémoires. Des paysages sublimes, des dauphins et une maman Walibi, le rêve quoi !


Nous faisons une petite pause après la montée au lookout sur le retour. Le banc dessiné par les étudiants de l’école d’art tombe à pic.


Thanks Pam for this amazine moment which one we will remember for all the rest of our life…


Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Tasmanie
commenter cet article

commentaires

Jérémie 04/12/2008 11:14

Salut ! Géniales les photos de wallabies !!... tout ça me rappelle de très bon souvenirs de Tasmanie, génial de te voir dans ces paysages Joe...
continuez bien à profiter tous les deux !

Souphy 20/11/2008 04:08

waou !!
Par contre ça chie là, je peux même pas récupérer les belles photos de plage pour les mettre en fond d'écran !!!
Honteux

Bisous bisous

maman jo 14/11/2008 17:31

ouaouh!! sequence émotion avec bébé kangourou!!! trop trop mignon ! enfin, lui aussi il va grandir !! toutefois, lui, il n"aura pas le désir de visiter l'Europe! veinarde la mama! profitez en bien on vous aime mam

Steph Brother ! 13/11/2008 21:19

My brother is the boss................ of wallabies!

Steph bro

kgol 12/11/2008 03:28

coOol!!