Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 07:27
Paris 16/09/08 07 h 00 :
Nos yeux s’ouvrent sur une très longue journée après une nuit, qui elle, en revanche fut très courte pour cause de derniers préparatifs.
Derniere verification, derniere pesee et on y go...



Le ventre un peu noué des départs, ce sont Elisabeth et Marc (les parents de John) qui nous accompagneront à Roissy.




Paris 16/09/08 12 h 25 : Nous quittons nos chauffeurs avec une grande tristesse et nous nous dirigeons vers la porte 16 par laquelle nous accédons à notre oideau de fer de la compagnie Singapour Airlines.
 
Au moment du décollage, une sensation très étrange nous envahie; un mélange d’excitation mais aussi de nostalgie. C’est difficile de laisser les gens que nous aimons ici. Le plus étonnant, c’est que ce n’est même pas le fait de les quitter le plus dur, mais l’impossibilité de les emmener avec nous. Même avec un poids généreux de 30 kilos pour nos bagages en soute nous ne pouvons envisager cette solution !

Pas encore partis, mais pas arrivés non plus. Je revois chacun des au revoir. Drôle, émouvant, absent, précoce…chacun sa recette face à cette situation, mais quoi qu’il arrive toujours présents à nos côtés à nous bombarder de messages jusqu’au bout et tous vos encouragements ça, ça rentre (mais c‘est juste juste !!).

Nous sommes accueillis par de charmantes hôtesses en tenues traditionnelles. Après avoir fait le plein de « cadeaux » ( Serviette chaude pour se laver le visage et les mains, une petite trousse de toilette avec des chaussettes ultra tendances, une brosse à dent, un oreiller et une couverture polaire…), nous avons mangé notre repas.


Au menu: Salade de pates à la dinde fumée
              Poellée de volaille façon kung pao aux petits légumes et son riz à la vapeur
              Biscottes aux fromages
              Crumble aux pêches et aux framboises
              Le tout avec un petit coup de vin rouge!

Pour parfaire notre digestion, nous visionnons un film sur l’écran personnel. John se laisse tenter par Astrérix quant à moi, je préfère les dessins animés et me suis régalée avec Horton!

Grâce à l’écran d’ordinateur, nous avons pu suivre notre itinéraire et obtenir en temps réel les informations sur notre vol.



Nombre d’heures de vol: 12h01
Nombre de km parcourus: 10901Km
Température exterieure moyenne: - 50° C
Vitesse au sol moyenne: 950 km/h
Altitude moyenne : 10000

Je n’ai malheureusement pas pu apprécier le reste du vol car j’ai commencé à ressentir un violent mal de tête et surtout des nausées très invalidantes. Qu’une chose à faire, essayer de dormir pendant que Joe se fait sa séance de cinéma entre deux massages du cuir chevelu pour mon plus grand bien être!

Arrivée à Singapour à 7h00 heure locale, soit 1h00 du matin pour vous. 3 heures d’escale s’offraient à nous; chouette, nous allons pouvoir dormir un peu. Aussitôt dit aussitôt fait!
 
PHOTO LISA (en attente, car Lisa, notre voisine de voyage, une lyonnaise de 23 ans doit nous envoyer la photo)

Les nausées de Anne recommencent à nouveau. Beaucoup d’appréhension, et pour cause, c’est à nouveau 8 heures d’avion qui nous attendent. Au final, le voyage se déroulera plutôt bien, et nous arriverons tout excités sur le sol Brisbanais. Quelques formalités de passeport où les Australiens n’échappent pas à la règle des douaniers peu aimables, nous attrapons un taxi, Ce dernier nous raconte qu’ici c’est la saison qui commence (c’est bon d’entendre ça)….Oh un taxi sympa !!! Voilà ce qui nous a le plus dépaysé ! Il nous dépose à notre Backpacker (comprenez auberge de jeunesse). Un bâtiment magnifique style ancienne maison coloniale mais qui, comme la maison hanté de chez Mickey nous réservera bien des surprises. Aller, quittons cet endroit étrange, et allons manger un morceau. Nous partons au hasard des rues en suivant plus ou moins les gens, et nous arrivons dans Queen St Mall. La rue commerçant de Brisbane en plein dans le DBC. On se balade a la recherche d’un petit snack et on se commande un bon gros steak australien, et on savoure ce si bon moment de liberté ! Haaa…..une nouvelle vie commence, comme une page blanche…c’est très étrange. Bon, une grosse journée nous attend demain.

Alors…bonne nuit les petits.
Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Départ
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 04:04
Dicton du jour « Tant qu‘on n'est pas partis, on est encore là… » Voilà pourquoi on s’est fait une petite soirée improvisée au El Rancho de Boulogne Billancourt dimanche soir. Au menu, pichets de Margarita, mètre de shots à la Tequila, Nachos et surtout une bonne bande de potes bien chauds.
Petit retour sur cette soirée où nous avons tout de même entendu fredonner « chaud cacao », du Bruel et  « Il est vraiment phénoménal » , le tout agrémenté d’une tonne de grimaces!!!






Regardez comme John est heureux....



1, 2, 3!!!!


L'abus d'alcool est dangereux pour la sante, la preuve en image...




Au final, tout le monde est present pour la traditionnelle photo de groupe...



Reste toutefois deux incorruptibles gamins: Joe et Jey...


Allez les enfants, au lit car demain on se leve tot !
Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Départ
commenter cet article
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 22:40
Et bien voilà...

Le premier article illustré de filimen, et pas n’importe lequel ! Beaucoup de rires, des surprises de taille, et même un peu de larmes…
Retour sur notre week-end où il n’y avait finalement plus besoin de l’avion pour se rendre en Australie…A vos passeports !

Ce n’est pas uniquement pour tester votre amitié que nous vous avons fait venir le pire week-end de retour de vacances. C’est aussi parce que nous avions peu le choix. Entre le boulot (parce que pour s’arrêter de travailler faut d’abord travailler !), le déménagement, les vacances des uns et des autres…Y avait plus qu’une date. Le rendez-vous était donc pris le week-end du 30 août. Les invitations lancées en mars, vous avez été nombreux à nous rejoindre dans le pays Breton. Un invité de marque nous a fait l’honneur de sa présence…un beau et radieux soleil comme la France n’en avait peu vu ce mois d’Août. Je sais pas où ils voient le réchauffement climatique nos grosses têtes quand on porte des pulls tout le mois d’Août. Mais pas cette fois….pas pour le pot de départ de Anne et Joe. La trêve aléatoire de la pluie et les préparatifs nous ont donnés chaud, c’est pourquoi il nous fallait nous rafraîchir un peu.  Vous remarquerez qu’il y a les hommes...bronzés…et les autres !


Il y en a pour qui en revanche la chaleur n’était pas trop un problème. Seb, notre Super cuistot familial s’est fait les 214 crêpes et galettes pour toute la joyeuserie qui déboulait dans la soirée.  Je pense cependant que pour la soirée retour faudra trouver un autre menu car sa citation du jour était :« J’referais plus jamais ça !»



Merci à lui en tous les cas, car un breton qui fait des crêpes c’est vachement plus présentable que si c’était un sicilien !



En effet nous avions gardé un peu d’appareil pour s’entraîner à faire crêpes et galettes sur une vrai tuile. Des cuissons douteuses, des formes dignes d’une psychanalyse…mais beaucoup de courage à ceux qui ont tenté leur chance à ce défi.
Mais des défis, il y en avait. Le premier consistait à monter la tente. Certains se sont équipés d’anti sèches ou de tentes BEAUCOUP faciles à monter qu’à démonter. La palme revient a la BDB, qui a mis ¾ d’heures et un pack de bière a monter leur tente huit places qui n’en comptait au final que 6…et encore, à condition de pratiquer l’échangisme.



Soulignons comme Nanou est attentive, Sophie super motivée par cette énième tentative et LuLu sous les ordres de Cagole…
Au final le résultat est bien appréciable.



Sur cette pelouse entretenue par le climat Breton et tondue par le chef Jean-Claude, la Grignonière n’avait rien à envier au camping des flots bleus. Et surtout pas les nombreuses activités proposées par la direction.

Nous avons tout d’abord commencé cette soirée par une chasse au kangourou. Une pratique courante en Ille et Vilaine.



Mais attention, car un kangourou peu en cacher un autre, et c’est notre petite Lilou que nous avons trouvé sous ce costume qui tressautait dans le jardin. Une immense surprise puisque nous ne pensions pas la revoir avant le départ. Merci à toi Lilou et  « bond » vent en Suisse.

C’est ensuite au tour des infirmières de Widal de nous dévoiler leurs sentiments. Qui, avec un 10 sur l’échelle des tracs, nous ont confié en chanson toute leur amitié et leur tristesse de nous voir partir.


C’est ensuite la traditionnelle bonne grosse teuf qui a pris le relais, et dont voici quelques photos...







C’est au final sur les coups de 5h30 que les plus valeureux sont allés se coucher. Tout le monde dormira dans une tente.
Tous ? Non ! Un irréductible gaulois, connu sous le nom de Thulix, tiendra tête au doux duvet et se retrouvera au petit matin dans sa papa mobile.



Aller Thulix ce soir c’est lit ET bain. Je crois d’ailleurs que tu ne seras pas le seul, et que ce n’est pas la toilette légère de certaines qui raviront les plus accros à l’hygiène.



Même si au final les têtes du lendemain sont très aléatoires,





personne ne rechignera pour manger les dernière crêpes de seb au petit dej, et les morceaux de poulet au paprika cuits dans le four Alsacien de Jean-Claude.



   
Petite attraction de l’après midi, notre ami et peintre Hugo nous à fait l’immense honneur de nous montrer ses peintures. Et notamment un superbe panoramique qui s’en va direct au Maroc.



Pour découvrir d’autres de ses œuvres rendez vous sur : www.hugopics.com

Et voilà, le week-end touche à sa fin. Les parisiens appréhendaient le retour sur paris qui ne comptait au final que 11kms de bouchons à 15h.



Un petit casse croûte pour ce soir…y aura pas à faire à manger en rentrant…



Et Joe emmène Belle maman sur la route 66 avec la moto de YoYo !
Ah bah non YoYo et Aline doivent bien rentrer, alors déçue…



…Marie Jeanne se venge sur les ballons telle une serial killeuse.

Les derniers invités sont partis, non sans douleurs nous concernant et tout le monde ,s’est donné rendez vous l’année prochaine (sans nous demandé notre avis…bravo). Mais ici pas besoin, si l’on agit ainsi c’est qu’en Bretagne on se sent rapidement chez soi.

Alors nous vous remercions vraiment tous du fond du cœur de votre présence, de votre amitié et même parfois de votre amour. Cette fête nous a quelque peu bousculés…voilà qui annonce à cette aventure quelques moments difficiles où tous sans exception allez nous manquer.

Comment terminer cet article si ce n’est par un grand MERCI…

    Merci à Jean-Claude et Marie-Jeanne (alias papa et maman).
Sans vous, nous n’aurions pas pu réaliser une telle soirée. Votre aide, votre participation et surtout votre présence nous on fait chaud au cœur. On vous aime très fort…


    Merci à Sébastien, notre galétier en chef. Comme toujours, tu as su stimuler nos papilles, et faire preuve d’une grande générosité.



        Merci à Flo et François. La petite touche fleurie a apporté un petit côté parisien à la table !



       Merci à Michèle et Alain qui nous on gentiment prêté la tuile, à l’origine d’une bonne partie de rigolade !



    Merci à Sandrine, Renée et Mamie de Saint Raoul pour les salades.

    Un énorme, un gigantesque, un colossal merci à tous nos amis. Vous savez combien votre amitié est importante à nos yeux.

    Merci à la BdB. On vous reconnaît bien là, toujours présent sur la piste de dance. Reste toutefois quelques progrès à faire quant au montage de la tente !!!


Un merci tout particulier au photographe non officiel de la soirée, notre ami Thulix.


    Merci à Mathilde et Cédric et aussi Céline et Didier. Bien que la soirée ait été trop courte pour nous, ce fut, comme à chaque fois un réel plaisir de vous avoir près de nous.
Gros câlin à Nora…



    Merci à Kévin, Mickaël et Claire-Anne. Rencontrés à l’époque des couches-culottes, notre amitié est la plus ancienne de toutes et ça me fait chaud au cœur.




    Merci à Mathieu, mon petit lapin. Maintenant que l’on s’est retrouvé, je compte bien garder le rythme ! Promis, nous n’oublierons pas de rentrer. Mais en attendant, saches que le petit lapin rose va nous accompagner dans chacune de nos aventures…



    Merci à Hugo, toujours aussi jovial, ce fut un plaisir de partager cette soirée avec toi et à bientôt au Maroc… Petit rappel ; la prochaine fois, n’oublies pas d’enlever le bouchon pour dégonfler le matelas !!!



    Merci à Nathalie, Salvo, J-M et Camille. Votre mot sur la carte résume bien notre amitié ; on s’est rencontrés, on s’est appréciés, vous allez nous manquer…



    Merci à Yoyo et Aline. Nous avons été très touchés par votre présence. On pensera bien à vous surtout le 5 juin et encore félicitations pour le mariage et félicitations à YoYo pour sa GSX qui a fait sensation..



    Merci à Mickaël et Chouchou. Vous vous êtes improvisés DJ du blind test et on s’est bien marrés !



    Merci à Liloo, notre petit kangourou. Ta présence nous a remplis de joie…jusqu’aux larmes… Petite bourrique !

    Merci à Laëtitia et Carine, les chanteuses de la soirée ! Merci pour toutes vos surprises ; elles nous sont allées droit au cœur. Votre chanson résonne encore dans ma tête et elle résonnera encore à l’autre bout du monde… Je vous aime les filles…



Encore un ENORME MERCI à tous, vous n’auriez pas pu nous faire plus plaisir…




Vous allez nous manquer...si si...toute la classe !


   
   
Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Départ
commenter cet article
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 14:35


La date du départ se rapproche à grands pas et du coup notre petit week end aussi.
Voici donc quelques informations à caractères informatifs pour rester informer.


    Quand est-ce qu'on vient ? Quand est-ce qu'on r'part ? Qu'est ce qu'on fait ?
 . Vous pouvez arriver Samedi dans l'après midi sans problème. Open Garden, avec "pêche à la ligne", "course en sac" et "chat bisous"...

. Samedi soir, c'est le feu avec un  "1,2,3 soleil" géant..et de nuit... Ah non c'est vrai on a changé. On a préféré une grande table à la bonne franquette et une grosse ambiance sonore jusqu'au petit déj...Redbull obligatroire.

. Dimanche après midi : Barbecue.


     Où est-ce qu'on dort ?
 Solidaires avec notre futur mode d'habitat, bivouac géant : tout le monde en tente comme en colo. Même Flo et François qui trouverons leur lit dans la marre.


     Qu'est ce que l'on ramène ?
 
Comme les sacs sont vraiment très petits et déjà bien pleins. Nous ne pourrons emmener de vous que des souvenirs et préférons donc une participation à cette fête.


    Comment on vient ?
  Pas de panique "Tom Tom" est là. Sinon nous vous enverrons l'itinéraire par mail bientôt.
Pour les SNCFistes : gare de "Vitré"


Voilà maintenant que vous savez tout, nous vous attendons vraiment avec impatience, et sommes heureux de tous  vous recevoir dans le pays de Anne. RDV le 30 et un grand merci à tous d'avoir répondu présent.
   

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Départ
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 16:57

    Décollage de Paris Roissy Charles de Gaulle le mardi 16 septembre 2008 à 12h25 !!!
Nous ferons une escale de 3 heures à Singapour, de 6h55 jusqu'à 9h55. Et hop, nous redécollerons pour arriver à Brisbane, notre destination, à 19h25, heure locale, le mercredi 17 septembre 2008.

1- BRISBANE

    Sur les conseils de Nico, notre ami qui vient de vivre cette incroyable expérience, nous essayerons de passer nos premières nuits sur le sol australien à l'auberge de jeunesse (backpacker) "Somewhere to Stay", ce qui signifie " quelque part où rester".
Nous en profiterons pour effectuer toutes les démarches administratives nécessaires.

    Nous avons choisi cette ville de part sa localisation, car notre premier rêve à réaliser, c'est voir les baleines. Ces grands mammifères marins effectuent leur migration dans les eaux australiennes de juillet à octobre.
Nous tenterons de les approcher vers Hervey Bay.

    Si nous sommes encore du côté de Bundaberg en novembre, nous tenterons d'observer l'éclosion des oeufs de tortues à la tombée de la nuit. L'idée de voir ces centaines de bébés tortues se ruer vers l'océan me tente bien !


2- CAIRNS

    Cet endroit nous tient particulièrement en émoi car c'est une vidéo de présentation de cette ville du Quennsland qui nous a donné l'envie de partir.(cf http://www.australia-australie.com/cairns/)

Deuxième grosse étape de notre périple, Cairns. Cette ville découverte en 1770 par le Capitaine Cook, est le point de départ idéal pour découvrir la Grande Barrière de Corail et la forêt tropicale (rain forest).
    L'objectif rando à la découverte d'une végétation luxuriante ornée de magnifiques cascades cachées est plus qu'attractif !
    Nous voulons aussi découvrir le monde de Némo en masque et tuba (snorkeling). L'australie héberge le plus  grand récif corallien du monde; mais celui çi est ménacé par le réchauffement de la Terre et la pollution. Il est voué à disparaître si nous ne changeons pas nos comportements vis à vis de la planète...

    Nous irons également au point le plus au nord de l'Australie à Cape Tribulation, là où la rainforest descend jusqu'à la mer.


3- DARWIN

    Cette ville appelée "ventre mou de l'Australie" de part sa situation et son isolement face à l'Asie nous séduit grâce à ses nombreuses réserves naturelles mêlant forêt, marécage, cascades impressionnantes et culture aborigène.
Nous partirons, entre autre, à la découverte du Parc Kakadu et du Litchfiel Parc.


4- ALICE SPRINGS

    Se pose la question d'Alice Springs, ville au milieu de L'Outback, le désert rouge australien. Comment s'y rendre? Plusieurs possibilités: The Ghan, le mythique train traversant le désert, en avion, ou en 4X4. Nous ne savons pas encore comment faire, tout dépendra de si on a acheté un véhicule au départ du périple.
Le centre d'intérêt n'est pas la ville en elle-même mais Ayers Rock aujourd'hui dénommé ULURU. Ce monolithe de 9km de circonférence inscrit au patrimoine de l'Unesco vaut le détour.
Nous voulons sentir la chaleur brûlante du désert sur notre peau et nous émerveiller de l'immensité de ce paysage surnaturel.


5- ADELAIDE

    Retour au Sud et à la civilisation !
Après la dureté du désert, un peu de confort nous fera probablement du bien, tout comme les retrouvailles avec l'océan!
    Une petite escapade à Kangaroo Island est envisagée afin d'approcher les lions de mer, les kangourous, les koalas, ect... dans leur milieu naturel.
Nous en profiterons également pour se renseigner sur la culture viticole réputée dans cette région.


6- MELBOURNE

    Nous atteindrons la sixième grosse étape de notre voyage par une route majestueuse la "great ocean road".  Sur plus de 240 km, nous profiterons de la côte avec ses panoramas entre falaises et océan et les nombreuses formations calcaires créées par les vagues depuis des millénaires.
Près de Melbourne se situe Phillip Island, peut être y ferons nous un détour histoire de compléter notre tableau de chasse photographique avec ses pingouins !


7-TASMANIE

    Alala! Quelle île de rêve! Pas pour ses plages de cocotier et de sable blanc, mais pour sa végétation unique, sa faune endémique, ses lacs, ses montagnes... et surtout sa célèbre randonnée de 80 km "l'Overland Track".
Aurons nous le courage d'emprunter ce sentier spectaculaire?
Réponse au prochain épisode... !


8- SYDNEY

    Retour sur le continent, après un bref passage à la capitale Canberra, nous ferons une halte à la ville qui selon nous représente le plus l'Australie: Sydney.
Évidemment, nous irons au pied du célèbre opéra, nous profiterons de ses plages, de ses bars et restos, au risque de dépareiller un peu avec nos grosses chaussures de rando ! Mais un peu de civilisation est vitale pour Joe !!!
    Il va de soi que nous retournerons dans la nature et ça tombe bien, "The Blue Mountains" nous ouvrent leurs bras !


9- BRISBANE

    Retour case départ avec plein de souvenirs dans la poche et on espère un anglais parfait dans la bouche !

    Notre petit Nico a terminé son voyage avec une petite échappée vers les Whitsunday Islands en voilier. C'est vrai que ses photos font rêver donc affaire à suivre...

    Nous ne savons pas encore quand est ce que l'on reprendra l'avion pour reposer nos pieds sur notre chère France. Une chose est sure, c'est que ce sera avant le 16 septembre 2009, visa oblige !


Allez encore un mois et demi à patienter !
Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Départ
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 10:23
              Comment nous est venue l'idée de quitter notre petit nid douillet ? Ce fut une question de nombreux compromis ! Qu'avons nous besoin? Que recherchons nous dans le voyage?

Pour nous c'était clair: de l'évasion ! Du changement !

   . Première idée: l'humanitaire...

Pas trop emballés; étant donné le contexte socio politique actuel dans les pays en voie de développement, nous nous sommes dit que pour une première expérience, on mettait la barre un peu haut.
Ok, on laisse tomber pour l'humanitaire.

    . Deuxième idée: les Dom Tom...

J'adore les îles, il y a du soleil, la mer, du travail pour les infirmières... Bref, tout me va, sauf qu'il n'y a pas de travail pour les infographistes et que Joe trouve que c'est très petit une île pour y séjourner un an !
Ok, on laisse tomber les Dom Tom. Mais destination à garder pour les vacances !

   . Troisième idée: le Canada...

Fort belle contrée, mais qu'est ce qu'il fait froid! Joe s'est plaint d'avoir dû mettre des pulls tout l'hiver (d'accord dans l'appartement aussi ! Mais ça coûte cher l'électricité !) et il veut aller dans un pays où il fait  -20°C !!! Pas question !
Ok, on laisse tomber le Canada. Mais nous irons probablement saluer les caribous car certains de nos proches ont opté pour cette destination.

   . Quatrième idée: l'Australie...

C'est une île, une très grande île, puisqu'elle fait entre 19 et 20 fois la France ! Quittes à partir, autant partir loin, très loin, près de 24heures d'avion.
L'avantage, on pourra remobiliser nos connaissances en anglais, et c'est toujours un plus sur un CV.
Et surtout, ce continent nous offre une multitude de possibilités pour nous émerveiller de part sa diversité que ce soit d'un point de vue faune & flore, climat ou encore population.
Adjugé vendu pour l'Australie !

"Chouette ! On part un an à l'autre bout du monde ! " "Un an?!! Qui a parlé d'un an?!"

Oups ! On n'est pas d'accord sur la durée! Ça promet !!!
Joe ne veut pas faire la boucle... Que cela ne tienne; allons passer l'hiver et nos anniversaires au pays d'Oz.
Soit  7 mois... "8 peut être??! "
Ok ok, de septembre à avril et on verra sur place...

    Voilà, c'était décidé; nous allons quitter la France pour l'Australie le temps d'un voyage inoubliable à deux !


C'est même pas vrai, voilà comment ça s'est décidé, on a même filmé ce jour là !
Regardez moi cette dentelle, la finesse du point....


Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Départ
commenter cet article
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 09:03
Joe vu par Anne :

          Joe, John, Jonathan, Redbull ou encore MTPTP ( ce qui signifie: Mon Ti Poux Tout Poilu !) est l'homme avec lequel je partage ma vie depuis près de 3 ans.
          Ce parisien de 27 ans n'appréhende guère la jungle urbaine; il sait lire les plans de métro, maîtriser les bêtes féroces à 4 voir 2 roues et même communiquer avec ces habitants tous stressés ! Bref, c'est un bon atout pour affronter les mégalopoles australiennes!
          Outre son côté débrouillard en ville, il a toujours le mot pour rire. Tout est prétexte aux pitreries. Je vous l'accorde, c'est parfois épuisant, mais un " Tu me fatigues! ", suivi d'un sourire et ca repart ! L'avantage, c'est que lorsqu'un mauvais nuage est au dessus de ma tête, il arrive à me redonner le sourire et hop la
grisaille disparait !
          Je sais que je peux compter sur lui dans n'importe quelle situation, c'est pour ça que j'ai choisi de faire ce grand voyage à ses côtés.



Anne vue par Joe :

    Anne, nanas, framboiz_664, ma loute, est celle qui accompagne mes projets le jour et mes rêves la nuit. Une petite infirmière Bretonne de 26 ans au cœur tendre et attentionnée dont je suis fier pour tout ce qu'elle fait pour son prochain.

    Autonome et ambitieuse, une chose est sûre : avec elle…ça dépote ! En un claquement de doigt énergique elle trouve les solutions aux problèmes et les réponses aux questions.

    Son paradis à elle c’est mon enfer à moi. Là où le béton n’est plus. Là où quand je dis « Ah zut, on s’est paumé » elle me répond « Non, on est arrivé ». Mais c’est avec cette attirance pour l’espace qu’elle vous emmène jusqu’en haut des montagnes, là où les paysages sont si précieux qu'ils deviennent des trésors dont on ne veut murmurer l'existence.

    Aucun doute c’est avec elle que je veux faire ce voyage. Car jamais elle ne renonce, jamais elle ne recule.  Elle ne connaît que la marche avant et est resté bloquée en 5ème. Une énergie et une curiosité qui nous promets de drôles d’aventures…



Ruby vu par nous :

Notre nouveau compagnon de route…

Anonymement posé sur un étale de supermarché, il nous a fait les yeux doux pour venir découvrir l‘Australie. Difficile de résister à ses yeux de chat botté, surtout en période de Noël…Ni une ni deux, le voilà confortablement assis sur la banquette arrière de Troopy.  Tout le monde craque devant cette petite bouille de peluche mi Ours, mi Renne. Il sera donc rapidement adopté par nos lecteurs et deviendra au fil des jours notre mascotte.


Ne manquez pas son article perso : cliquez ici



Troopy vu par nous :

Généreusement prêté par Patrice Ryder, le boss de Outback Import, ce Toyota Land Cruiser HZJ75 est notre fidèle destrier à 4 roues motrices. Traversant ruisseaux et chemins chaotiques, il nous emmène dans les endroits les plus inaccessibles pour notre plus grand bonheur. C’est le parfait 4x4 pour découvrir cette immense contrée.





Filimen vu par nous :

Filimen, c'est ce petit bout de feuille que nous avons croisé lors d'une rando dans le pays cathare. Dès qu'il nous a vu, il s'est accroché à notre sac, et bien sûr, nous l'avons adopté de suite !
C'est même devenu notre mascotte, d'où le nom de notre blog.








Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Départ
commenter cet article