Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 08:06
Profitez bien de cet article car ce sera le dernier en ligne avant notre retour qui approche à très grands pas...

Voilà, la partie la plus spectaculaire de la Great Ocean Road est faite, mais il nous reste de nombreux kilomètres avant d’atteindre Melbourne. La GOR est également réputée pour ses centaines de petits koalas qui peuplent les eucalyptus le long de la route. Hors de question de revenir en France sans avoir vu ces petites peluches à l’état sauvage et au diable l’hiver !

KOALAS… NOUS VOILA !

Notre prochain arrêt consiste en une courte ballade dans la forêt sub tropicale. Ca fait du bien de retrouver cette végétation… Souvenir, souvenir.

Nous marchons donc dans cette forêt humide à la rencontre de la « Cascade de Anne ». Je n’ai pas été déçue lorsqu’on a vu cet écoulement d’eau presque ridicule ! Mais bon, rien que pour son nom, elle mérite une photo !


Deuxième intérêt de cette balade : le « Big tree ». Comme son nom l’indique, nous nous attendions à voir un énorme gros arbre se dressant puissamment vers le ciel. Et bien pas du tout ! Le gros arbre en question est tombé ! Impressionnant n’est-ce pas…


Après cette ballade mémorable, nous nous dirigeons vers le camping gratuit de Johanna Beach. (Petite aparté, le nom de cet endroit est le mélange de nos deux prénoms ! Ca ne peut être qu’un bon présage ! Lol )
Nous arrivons donc à ce joli camping vert au milieu des collines des volcans. Nous plantons notre tente rouge. (Et oui, maintenant fini la grande tente verte 3 places ; il fait trop froid et il faut que l’on se tienne chaud !)



Le lendemain, nous croisons deux promeneurs et en profitons pour leur demander s’ils ont vu des koalas et surtout où ! Les koalas sont bel et bien dans les environs, mais avec la rigueur de l’hiver, beaucoup ont quitté la côte pour trouver refuge dans les terres. Bon on croise les doigts… Cela fait 9 mois que nous voyageons tout autour de l’Australie et nous n’avons vu qu’un koala toxico à Magnetic Island. Ca va pas ca !

Nous reprenons Troopy et allons au deuxième camping gratuit à Aire River à seulement quelques kilomètres de là. Nous avons ouïe dire qu’il y a quelques temps, les koalas y faisaient des pirouettes d’arbre en arbre. Alors pas d’hésitation, on fonce !
L’endroit est superbe au bord de la rivière, où les oiseaux s’adonnent à des courses poursuites ou à la pêche sous marine avec plaisir.




Nous partons visiter le camping à la recherche des petites boules de poils. Dur dur à trouver…
Après une bonne dizaine de minutes le nez en l’air, John en repère un qui dort (bien évidemment) sur la cime d’un arbre. Il est en contre jour donc difficile à prendre en photo, mais nous sommes super contents de le voir…


Nous poursuivons notre quête… en vain. Nous les sentons… (Les koalas génèrent une odeur particulière), nous sommes surs qu’il y en a d’autres, mais impossible de les repérer.
Nous décidons alors de remonter à pied la route qui conduit au camping. Là, nous croisons un autre chercheur de koalas. Gentiment, il nous indique les arbres aux trésors !
Notre œil commence à s’affiner et nous arrivons plus facilement à dénicher les petites peluches


Nous nous laissons guider par notre instinct et nous nous enfonçons un peu plus dans la forêt. A l’orée d’une minuscule clairière, nous en apercevons un…animé celui là. D’accord, il ne nous fait pas un triple loops, mais il a tourné la tête pour nous regarder. C’est vraiment trop craquant comme animal.


Aller on poursuit notre quête sur quelques mètres et puis on y va. Et là…BINGO !
Une maman Koala et son bébé dans les bras. Je ne vous raconte pas comment on a fondu devant un tel tableau de tendresse. Le petit nous fait même l’honneur de regarder l’objectif.



Aller, laissons ces petites bêtes terminer leur sieste en paix. Nous confectionnons toutefois un rapide totem pour indiquer notre trouvaille à notre indicateur de koala. Des jolies photos dans la carte mémoires et nous poursuivons la route. ¨

Prochain arrêt : le cap Otway. Ce fut un très bref stop, car l’accès au cap entier est payant. Alors un petit bonjour à la dame du guichet puis un petit ’’quel beau temps’’ ; « oui, c’est exceptionnel pour la saison… » et on est repartit.

Nous déjeunerons à Apollo Bay, la « ville de radins » , comme nous l’avons surnommé, car elle fait partie des peu de villes au BBQ payant. Bien rassasiés, nous allons voir le seul centre d’intérêt du coin (ce n’est pas nous qui l’avons dit, mais la dame de l’office de tourisme elle-même). Nous allons donc prendre un peu de hauteur avec le Marriner’s Lookout.


Nous sommes accueillis pas un petit poney, qui n’avait que faire des caresses que Joe lui prodiguait !
Manger était son seul intérêt.


Après 2-3 photos et une bonne bouffée d’oxygène, nous partons en direction de Kennett River où se situe le koala Resort. Avec une telle appellation c’est forcé qu’on va y trouver des koalas (pas folle la guêpe).

Nous sommes en fin d’après midi et c’est théoriquement l’heure où ces animaux comment à sortir de leur léthargie pour s’empiffrer de feuilles d’eucalyptus. Nous empruntons une petite route forestière pour augmenter nos chances. Et ça n’a pas loupé ! Des koalas partout. 4 dans notre champ de vision ! Bien évidemment, nous garons Troopy et partons admirer ces adorables créatures.



Petit à petit les uns après les autres, elles semblent prendre vie. Elles tournent la tête, se grattent, se rendorment un peu puis recommencent, à chaque fois de manière un peu plus énergique. Enfin énergique c’est beaucoup dire !
Nous les voyons toutefois se lever et grimper jusqu’aux feuilles appétissantes. C’est trop mignon.




Il y a même un koala qui a élu domicile dans le jardin d’un habitant. La classe non ! Qui n’a pas rêvé d’avoir un petit koala dans son jardin ?


Plein de belles images dans la tête sous saluons ces petites boules de poils et les remercions de tant d’animation avant de partir à la recherche d’un coin pour, a notre tour, s’endormir.
C’est ainsi que nous atteignons la petite ville de Lorne, où nous dormirons sur le parking d’un camping ground !

Au petit matin, nous allons découvrir le fameux Teddy’s Lookout. C’est un beau panorama sur la route tortueuse de la Great Ocean Road qui se dresse devant nous.



Nous profitons également de la table de pique nique pour petit déjeuner encore une fois comme des rois.


Puis nous continuons notre avancée toujours en longeant la magnifique côte. Nous nous arrêtons au Memorial Arch. Une arche de bois et une statut élevés en mémoire de tous ces jeunes soldats qui ont construit cette impressionnante route.


Ce n’est seulement maintenant que nous découvrons l’histoire de sa création. Juste après la Première Guerre Mondiale, le gouvernement du Victoria a voté le projet de la construction d’une longue route côtière afin d’aider tous ces jeunes hommes en pleine fleur de l’âge à se réinsérer. 3 000 soldats munis de pioches et de pelles ont ainsi participé à l’élaboration de ce projet contre un bon salaire. Respect.

Après ce petit moment d’Histoire, nous continuons vers le Aireys Inlet. Cette fois ci, l’accès à la côte est libre de frais ; nous en profitons donc pour faire une courte ballade.



Avant de repartir vers le dernier point de notre itinéraire : Anglesea, connu pour son golf habité par 1000 kangourous. Un peu bizarre, mais verdict !



Nous déjeunerons au soleil dans ce petit village.



Et voilà, nous terminons la fantastique Great Ocean Road par un petit camping, synonyme pour nous d’une bonne douche chaude !
Le soleil nous aura accompagnés dans chacune de nos étapes, décuplant ainsi la beauté des paysages ; Il nous offrira même un très joli coucher de soleil en guise d’au revoir…


Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Victoria
commenter cet article

commentaires

laeti 19/07/2009 10:19

Yeah ! Dans 3 jours vous êtes à nous que du bonheur ! Je suis toute exitée à l'idée de vous revoir... En attendant gros gros bisous les loulous.

maman jo 17/07/2009 10:49

beaucoup seront tristes de ne plus pouvoir rêver tous les matins devant le blog,
certains enfileront peut être leur sac à dos pour suivre votre chemin,
d'autres se régaleront ensuite en lisant vos aventures sur papier,
et..moi..... je suis trop contente que vous rentriez !!!
la maman de jo (Mameli)

Patrice 16/07/2009 10:50

Il va falloir vous réhabituer à votre pays d'origine !!
Alors après votre atterrissage à Paris, vous ne verrez au mieux que quelques pigeons déplumés et deux ou trois moineaux, par contre beaucoup de monde... fini les campings déserts, les paysages magnifiques ! ce sera LE PERIF !!

Pour que ce soit moins dur, j'ai mis de coté quelques pétards et trois cubis de rosé, je pense que pour les premiers jours ça devrait être suffisant.
Très bon retour à tous les deux.
Bises
Domi et Patrice

carine et mika 13/07/2009 12:20

oh non, on s'etait habitué tous les jours a aller sur votre site, pour avoir des nouvelles et a partager votre voyage. Tant pis la fin du site annonce votre retour, non allons enfin pouvoir nous voir et faire la fete pour nos retrouvailles.... MERCI pour toutes ces belles photos. bisous bisous

laeti 12/07/2009 14:40

Oh non déjà finit snif, mais ils vous restent encore une semaine et demie pour écrire un dernier article... Gros bisous et à la semaine prochaine ça fait bizarre t'écrire ça mais moi je suis trop heureuse de vous revoir. Impatiente d'être au 22 pour de merveilleuses retrouvailles !