Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 04:07

Au petit matin, nous quittons ces lieux si magiques, parés a affronter 2944 kms jusqu’à Darwin, au nord de l’Australie.

 

Jour 1

Normalement, c’est le cape York qui aurait du être notre prochaine étape. La pointe le plus au Nord de cette vaste contrée. Malheureusement, en raison des pluies torrentielles récentes, engendrant des inondations colossales, les routes en direction du cap sont fermées. De plus, il nous fallait qu’un deuxième véhicule nous accompagne pour rendre cette expédition plus sûre. Tant pis pour le Cap, pourtant très réputé, nous irons aux Kimberleys pour la peine…NA !


Le début de la route est plutôt tranquille jusqu’à Mareeba où nous arrêtons pour un plein d’essence et pour quelques courses.


Nous déjeunerons au club de Rodéo local où le proprio nous laissera généreusement utilisé les tables à l’ombre et l’eau pour une vaisselle en retard !!!
Mais pas de Rodéo avec juillet…Arg !




Retour sur les routes où nous bifurquons suivant bêtement le GPS, qui était complètement bourré. Du coup nous le passons pas la fenêtre (de justesse…) et suivons les panneaux. Un chemin de piste recouvert de terre rouge. La voici enfin cette fameuse terre rouge qui caractérise tant le désert australien. Nous traversons les rivières sans trop de difficulté. Le problème réside plus au niveau des vaches qui ne semblent pas pressées de se pousser à notre arrivée. Heureusement que j’ai vu « Crocodile Dundee » trois fois pour les déloger de là, d’un geste du bras!



Le chemin n’est pas en très bon état alors notre allure est plutôt lente ce qui nous laisse le temps d’apprécier les paysages sauvages, et les oiseaux comme le kookaburas à ailes bleues et le black cocatoo.








Au loin, un nuage de poussière se rapproche, c’est un road train ! Il tracte 3 remorques et doit environ mesurer 40mmètres de long, alors nous nous mettons immédiatement sur le côté pour le laisser passer.



Nous poursuivons la route et croisons des fermes au milieu de nulle part. Combien de têtes de bétails peuvent ils avoir et sur quelle immense superficie?


Avant de remettre les roues sur l’asphalte, le soleil vient se coucher éclairant le ciel de couleurs splendides et les herbes hautes aux alentours.



Nous arrivons à Mount Surprise où Troopy aura le droit à une douche gratuite. En effet, pour éviter que l’on ne transporte de mauvais germes dans le pays, ils mettent ce lavomatique à disposition pour nettoyer le dessous des véhicules.


Nous poursuivons notre route à la recherche de repos pour planter la tente. Malheureusement, l’aire ne vient pas et la route s’assombrit. Dans la pénombre, nous ne pouvons éviter un kangourou qui viendra embrasser Troopy. L’animal est reparti bondissant dans la pampa, mais Troopy lui, a gardé une bosse de ce contact avec la nature sauvage. De peur que cela ne se reproduise, nous ne poursuivons qu’un kilomètre et nous arrêtons au premier endroit sur pour passer la nuit dans la voiture. Au bilan de cette journée, peu de kilomètres avalés, mais une route superbe. Dommage de la conclure en mangeant n’importe quoi, n’importe où et de dormir dans la voiture…



Jour 2


Réveil matinal pour rejoindre la première ville ou premier aire de repos pour prendre un petit déjeuner confortablement installés sur une table.


Sur la route, nous suivons un panneau indiquant un lac pour s’y baigner. 3,7 kms seulement ajoutés au compteur pour un bain bienvenu au milieu des nénuphars. Une Oasis au milieu du désert !!!



Nous rejoignons ensuite rapidement Normanton où nous emmêlons la dame de la libraireie pour avoir un accès internet pas cher afin de lire nos mails. Un déjeuner de luxe (steak et Maïs) bien agréable mais très chaud, même une petite grenouille s’était cachée dans la table. Oups, elle a du avoir quelques bouffées de chaleur lorsqu’on a cuisiné au réchaud au dessus d’elle.



Les gens du coin sont très surpris de voir des blancs venir d’aussi loin…si loin qu’ils ne savaient pas où était la France.

Nous repreonons la route vers le Sud cette fois ci, car la Savannah Wa qui nous conduisait tout droit à Darwin est fermée. Nous devons donc rejoindre un autre axe est -Ouest plus au Sud.

Les kilomètres s’enchainent… Mais c’est long ! Des lignes droites de centaines de kms vous transforment 5 bornes en interminables minutes.
Surtout que nous ne poussons pas Troopy à plus de 100km/h pour le préserver à maximum et le diesel aussi. Alors… c’est long ! La prochaine fois, on prendra une brique pour l’accélérateur, une ficelle pour le volant et on pourra dormir un peu…Les vaches par contre sont toujours sur le bord de la route...


Termitieres par centaines !!!!

Cette fois ci, nous arrêtons beaucoup plus tôt sur une aire de repos afin de profiter de la lumière pour cuisiner notre diner. Au milieu de la brousse nous plantons notre tente 3 places que nous a donné Hanz en Tasmanie. Vue sur les étoiles, nous laissons la tente ouverte avec seulement la moustiquaire pour nous préserver des insectes, mais que l’on entend. Grrrrrrrr…

 


C’est donc vue sur les étoiles et dans les bars l’un de l’autre que nous fermons les yeux. Mais cela ne dure qu’un temps et nous nous empressons de nous tourner chacun de notre côté pour nous reposer de cette longue route.



Jour 3


Nous atteignons rapidement Mount Isa, une grande ville minière au milieu du désert(. Au centre d’information, nous apprenons que ce déroule en ce moment même un festival de rodéo et musique country. Il se situe à 260 kms de là, mais dans le sens inverse où nous allons; ce qui nous ferait rajouter plus de 500 kms à notre compteur déjà bien plein. Nous renonçons, car encore beaucoup de route nous attend, mais je suis un peu déçu  quand même… J’en rêvais tellement. On verra par la suite du voyage… qui sait?

Nous nous jetons dans le mac do pour consulter les mails et visitons l’hôpital construit sous terre. En effet, suite au double bombardement de Darwin en 1943 par les japonais, Mt Isa était susceptible d’être la prochaine cible susceptible.les miniers se sont immédiatement activé et on construit seulement en 15 jours une galerie sous terre où l’hôpital à installé ses locaux. Tout est resté comme d’Antan : lits, matériel chirurgical, médicaments…puisque heureusement la ville n’a pas été bombardée; un vrai voyage dans le passé de quelques minutes.





La pauvre dame fatiguée par l’âge qui garde le musée passe ses journées dans le bruit et la poussière que soulèvent les bulldozeurs juste devant sa porte. Elle nous offre généreusement une carte postale de ces lieux mémorables.

Nous quittons rapidement Mt Isa en quête d’étendues sauvages. Après quelques kms, nous arrivons aux portes d’un nouvel état : Le Northern Territory. Des dizaines de mouches nous souhaitent la bienvenue, accueillant mais un peu collant !


Troopy redémarre sans trainer pour avaler un maximum de kms avant le coucher du soleil. Le soir, sur notre aire de repos sauvage, nous plantons la tente sous des nuées de mouches. Heureusement, nous avions tout prévu, et nous endossons nos moustiquaires pour chapeau achetés 3 mois auparavant ! Pas folle la guêpe !






Le soir, sur notre aire de repos sauvage, nous plantons la tente sous des nuées de mouches. Heureusement, nous avions tout prévu, et nous endossons nos moustiquaires pour chapeau achetés 3 mois auparavant ! Pas folle la guêpe !

Nous nous faisons un autre délicieux repas sous les étoiles en discutant de longues heures et allons nous coucher pour rediscuter encore !</<BR />






Jour 4


Nous repartons à la fraîche et réveillés un peu prématurément car cette fois ci la nuit a été agitée à cause du vent qui secouait la tente comme un shaker… Du coup, retour dans Troopy.
Nous atteignons sans trop de difficulté Katherine à 150 kms de Lichfield NP. Nous prenons un maximum d’informations, enfin de prospectus, car les quelques mots arrachés à la dame de l’office de tourisme ne nous seront pas d’une grande aide. Nous faisons quelques courses et le 3ème plein d’essence depuis Cooktown avant de repartir. Nous camperons sur une petite route aux portes du Lichfield NP. Nous ne sommes plus qu’à 150 kms de Darwin.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Northern Territory
commenter cet article

commentaires

carine+et+mika 28/04/2009 22:20

coucou les loulous, de retour de vacances, je saute sur votre blog, heureusement, je n'ai pas beaucoup de retard a rattraper. Et bien ma pauvre anne, les moustiques te poursuivre dans tout ton périple australien. Mes pauvre loulous, la route, la fatigue, vous devez connaitre, j'espere que le détour en vaut la peine.... donc j'ai hate de voir les autres articles gros bisous PS, ce nouveau ajouter un commentaire est nul comme le dit laetitia!!!

maman+jo 26/04/2009 13:21

Je suis vraiment fasciné par vos aventures que j'observe attentivement depuis mon QG de la rue d'Anjou (bien au frais en sirotant une coupe de champagne) Na!! et Lol. J'ai toujours rêvé d'aller au Cape York à quelques kilomètres au sud de l'Indonésie et vous ne l'avez pas fait, snif, snif.
Nous rêvons déaa de la Malaisie qui nous rapprochera de vous. Si nous avons le temps, nous ferons un crochet par Alice Prings où vous serez j'imagine à cette époque (début juin); Lol
Votre reportage est superbe et nous vivons avec beaucoup d'émotions les aventures de Tintin et Tintinette au pays des aborigènes.
Gros bisous.

François qui vous aime

PS: Hello to my Austarlian cousins

Papa+&+Maman 19/04/2009 18:57

oui c'est un peu bizarre, il va faloir s'habituer à ce nouveau ajouter un commentaire

laeti 19/04/2009 15:03

Votre nouveau " ajouter un commentaire " est très bizarre, désolé mais je ne savais pas que quand on tape entrée il est envoyé direct le message, MDR !

laeti 19/04/2009 15:01

Gros gros bisous