Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 02:50
Mardi 10 mars

Cela fait plusieurs jours que nous trépignions à l’idée de survoler la Grande Barrière de Corail. En fait non, cela fait plus d’un an que nous attendions ce jour. Et ce jour est arrivé. Non sans stress, nous scrutons le ciel au petit matin, pour avoir un indice de ce que sera le temps aujourd’hui. Après le désastre de notre camping écourté, et notre plongée dans une eau trouble, nous n’avions pas fait 17 000 kms d’avion et 7 000 kms de voiture, pour nous laisser nous gâcher un des évènement les plus important de notre voyage.

Mais miraculeusement, le ciel semble être plus que clément avec nous aujourd’hui, quelle joie. Nous gardons tout de même les doigts croisées jusqu’au supermarché, faisant les courses pour nous faire un bon petit déjeuner. En revenant à la voiture, nous trouvons un mot de nos amis hollandais, que nous croisons à tous nos arrêts depuis Rainbow beach. Le couple qui nous avait offert des pancakes. Nous les retrouvons donc, et les invitons à venir partager un petit déjeuner avec nous, sur notre emplacement  favoris. Arrivés sur place, c’est avec surprise et joie que nous rencontrons Paul et Theresa, le couple qui nous avait gentiment hébergé la nuit du Cyclone. C’est donc tous ensemble que nous partagerons ce petit déjeuner Hollando-Franco-Australien !


Paul, en riant, nous prédit une tornade pour cet après midi…impossible !  Dans le doute, nous gardons tout de même les doigts croisés, ce qui est pas facile pour étaler le Nutella !

Après le petit déjeuner, chacun repart à ses tâches. Anne et moi nous préparons doucement, ainsi bien sûr que les appareils photos ! Le vol est à 14h30, plus que 2 longues heures et on y est. Un petit tour au Mac Do pour l’internet, et voilà l’heure de rouler vers l’aéroport.
Nous arrivons là bas tout excités, le temps semble parfait, et apprenons que nous ne sommes que 6 passagers sur les 10 que contient habituellement l’hydravion.


L’appareil est d’ailleurs juste derrière nous, et le commandant qui le pilote nous invite à prendre place. C’est pas bien grand, mais pour 6 ça sera bien suffisant. Anne est assise d’un côté de l’avion et moi de l’autre.



L’équipe est en place, les casques allumés et nos petits cœurs serrés…l’avion prend de la vitesse et nous quittons la terre ferme…




Au début du vol, nous survolons une partie des iles des Whitsundays, dont « South Molle Island », où nous avons campé quelques jours auparavant…NOTRE plage pour ainsi dire ! Trop cool !


La vue de toutes ces iles est vraiment incroyable. Nous sourions, Anne et moi, de bonheur chaque seconde où nous réalisons que nous sommes enfin dans cet avion !

Nous survolons également Hamilton Island, c’est l’ile dont vous pouviez être le gardien pendant 6 mois pour un salaire de 78 000 euros. Une campagne de pub internationale lancée par le Queensland pour promouvoir sa région. (http://www.islandreefjob.com)


Je me demande si faudra aussi nettoyer les toilettes de l’hôtel sur l’ile ?

Le vol se poursuit, et nous voici sorti de l’archipel des Whitsundays, a survoler une mer dont l’horizon trace une ligne droite où même pas un bateau, viendra perturber cette figure géométrique illusionniste. L’océan à perte de vue.

Après quelques minutes, nous apercevons les coraux de la Grande Barrière de Corail. Il s’agit du « Hardy Lagoon ». Enfin un vrai Lagon devant mes yeux…pas en carte postal ni dans un « Capital » spécial Grosses fortunes. D’autant que celui là porte le nom de ma belle famille…attention c’est la classe !
C’est donc parti pour une autre séance de shooting photo… Clic…clac… Clic…clac… Clic…clac…



**






Des couleurs incroyables, tout autour de nous, sous nos pieds, et sous nos yeux ébahis. Formes, couleurs, contrastes…tout est Splendide !!!

Nous quittons ce lagon pour en survoler un autre. D’autres vues tout aussi saisissantes de beautés !






 Celui-ci est tinté de turquoises que vous ne trouvez qu’ici. Rendez-vous compte nous sommes au dessus du plus grand récif de la Planète. Impossible de vous décrire cette sensation unique, si prenante, qu’elle viendra nous tirer quelques larmes de bonheur. Qu’avons-nous fait de si spécial pour mériter d’être témoins de toutes ces beautés. A cet instant nous nous sentons si privilégiés de la vie…luxuriante sensation.


A porté de vue, se présente petit à petit l’un des symbole de notre périple Australien : le « Heart Reef ». Une formation de coraux en forme de cœur et baignant dans une eau turquoise. Nous sommes d’un coup dans la peau de Yann Arthus Bertrand, qui a d’ailleurs déjà publiée cette beauté de la nature dans de nombreux livres (zut on est pas les premiers à y avoir pensé !)


Et bah nous on adore son boulot !

Et voilà le fameux Heart Reef :


Nous photographions ce cœur d’un œil et l’admirons d’un autre. Partagés entre l’envie d’en profiter et celle de la partager.  Cette fois-ci, la carte postale est dans la boite !




Au survol de cette curiosité, nous réalisons une fois de plus tout le chemin que nous avons parcourus depuis nous avions décidé de faire ce voyage.  Ce cœur est notre symbole du Queensland, nous l’avions vu dans une vidéo sur Internet, nous l’avions rêvé des nuits entières et il est juste là devant nous ! Quel beauté, que bonheur de rendre ses rêves réalités !!!


Notre pilote nous fait la joie d’amerrir pour nous montrer les sensations.


 Ici, au bout du monde, ils ont installés une petite base , d’où vous pouvez admirer la faune et la flore si unique. Souvenez vous Némo…c’est d’ici qu’il est parti ! Nous avions même appris à Mon Repos, que les courants avec les tortues et bébés tortues étaient tout à fait véridiques, sans pouvoir confirmer que les tortues sont à même de parler. Bref…




Nous ne ferons pas  la connaissance de Némo, nous redécollons aussitôt, direction Whiteheaven Beach. Souvenez vous, nous avons déjeuné face à cette plage lors de notre excursion snorkeling.  Vu de là haut c’est toujours aussi beau. Dommage que les ombres de quelques nuages nous gâchent la profondeur des couleurs (oui oui…on devient très exigeants à  la longue).





Nous revoici en approche de la piste d’atterrissage, et de là haut ont aperçoit des maisons bien placées, y en a qui s’en font pas quand même (on en voit pas sur ces photos).




Et voilà, les roues touchent le sol et nos claquettes suivent derrière. Nous en revanche nous sommes toujours resté là haut dans les airs…comme sur notre petit nuage. 

Nous étions si étourdis, que nous n’avions pas vu qui était le vrai pilote…c’est Ruby !!! Il nous a caché ce talent de pilote le petit coquin, il nous fera peut être une réduc sur le prochain vol ?!



Après quelques mésaventures, nous voici définitivement réconcilié avec Airlie Beach, comme nous l’avait promise l’hôtesse d’accueil qui a organisé ce vol.

Il y avait un grand rêve dans ce voyage de rêve…survoler ce cœur mythique. Il est devenu réalité grâce à Elisabeth qui nous a offert ces instants magiques. Les images que vous venez de voir sont pour vous, car nous, même au moment ou nous vous écrivons cet article,  le cœur et tout ce qui l’entoure est encore gravé dans nos mémoires, comme une image subliminale qui nous donne le sourire chaque minute.

Un Grand MERCI donc à Elisabeth, mieux connue sous le nom de « Mamjo », pour nous avoir permis de rendre ce rêve réalité. Tu as donc par conséquence payé le salaire de Ruby le pilote, qui va enfin pouvoir participer aux frais d’essence !


Un petit PS : pour vous montrer comme notre étoile veille sur nous, voici une photo qui vous montre quel temps il a fait toute la journée du lendemain.


Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Queensland
commenter cet article

commentaires

Bet's et Flo 08/06/2013 10:07

Bonjour,
Nous venons de découvrir votre blog et avec lui vos fabuleuses photos de votre vol au dessus de la barrière de corail! On rêve nous aussi de faire la même chose, est-il possible que vous nous
disiez avec quelle agence/organisme vous êtes parti? A quel coût et combien de temps avant votre vol vous avez réservé? Merci beaucoup de vos réponses.
Betty et Flo

silvio 28/08/2011 12:38


Bonjour,

Ce sont de très belles photos, vous êtes partis de quel endroit pour faire ce vol ? Cairns ?
Merci,

Silvio


Anne & Joe 23/09/2011 12:16



Bonjour Silvio, 


j'espère qu'il n'est pas trop tard pour vous répondre. Nous avons pris ce vol incroyable à partir de Airlies Beach; la porte d'entrée de la Barrière de Corail.


La ville en elle même n'est pas très acceuillante et très chère pour des voyageurs comme nous, mais, c'est presque un endroit incontournable pour accéder à ce lieu si unique.


Bon voyage



Anne et Joe 08/02/2010 21:49


nombreux d'entres vous nous demandent l'adresse de ce vol magnifique. Alors allez voir ce site internet :
http://www.airwhitsunday.com.au/scenic.html


Bernard Flory 04/02/2010 22:03


Nous souhaiterions savoir le nom et les références de la compagnie et les prix car nous allons bientôt aller au Queensland , et ces magnifiques photos nous ont vraiment donné envie. Merci d'avance
de la réponse, et merci de nous avoir fait rêver.
bmdflory@numericable.fr


fabienne 18/01/2010 15:10


Bonjour, félicitations pour ces magnifiques photos de la barrière de corail.
J'y pars ds 2 semaines; pourriez vous me dire où vous avez pris l'hydravion ?
merci beaucoup !