Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 12:55
Weekend du 7 - 8 mars

Voilà le coupable qui nous a fait quitter prématurément notre petit coin de paradis. On vous présente Hamish, un cyclone de catégorie 3 sur 5. (du moins, au moment de cette photo satellite…)


Durant l’après midi, nous nous sommes installé un petit abris de fortune, pour nous protéger de la pluie. Le cyclone n’a prévu de toucher la côte que cette nuit.


C’est incroyable; tout est paisible; les enfants se baignent, les joggeurs courent toujours sur la jetée… Rien ne laisse présager l’arrivée d’un cyclone… par moment seulement, une rafale de vent un peu plus forte, nous rappelle à l’ordre.

Alors que nous préparions notre déjeuner, un homme s’avance et nous dit : « vous savez qu’un cyclone arrive ?! »
- Oui. Merci ! »
Il nous demande où nous allons passer la nuit.
Nous rions à l’idée qu’il ait pu imaginer que nous souhaitons passer la nuit ici, près de l’eau avec juste une bâche comme abris !

Il a remarqué notre cher Troopy et nous propose très gentiment et spontanément de passer cette alerte, bien à l’abris dans sa maison.
Nous sommes assez surpris par cette invitation car jusqu’à présent, les habitants d’Airlie Beach étaient loin d’être accueillants. Il nous donnent son adresse, ainsi que son adresse mail et libre à nous de venir ou pas.

Ce soir, pas de cuisine… Direction Mac Do ! D’une part pour être à l’abris à la nuit tombée et surtout pour profiter de l’accès internet gratuit, afin de suivre l’évolution du cyclone.


La photo radar parle d’elle-même, c’est décidé, nous allons dormir chez nos hôtes. Nous leur envoyons un petit mail pour les prévenir.
La rue centrale d’Airlie Beach est toujours aussi animée, bien que la pluie et le vent soient présents. Mais toujours rien ne laisse présager l’arrivée d’un cyclone. Seuls le scotch sur les vitres et un petit écriteau qui explique aux clients que le magasin a fermé un peu plus tôt en conséquences des intempéries à venir et qu’il ouvrira peut être demain, si le temps le permet…
Ok, ca annonce la couleur !


Nous arrivons vers 20h30. Le vent s’est levé et il pleut de plus en plus. A la nuit tombée, tout prend une autre dimension… un peu plus stressante.
Paul, notre hôte nous accueille avec un large sourire et nous aide à garer Troopy à l’abris.


Au moins, Troopy aura un toit pour la nuit…
Paul et Theresa nous conduisent ensuite vers notre bunker ! Une pièce au rez-de-chaussée, sécurisée. La pièce la plus sure de la maison ! Woua ! Le luxe, on a de la moquette au sol !


Toutes les fenêtres sont sécurisées. Theresa nous prévient qui si le cyclone prend une envergure trop menaçante, toute la famille viendra se réfugier ici.


Même les poules sont en sécurité… dans les toilettes !


Impossible de laisser Ruby dans la voiture. Nous le présentons rapidement à Paul qui nous demande d’aller le présenter au reste de la famille ! Ni une ni deux, nous voilà à l’étage où Ruby fait encore une fois sensation !

Depuis tout à l’heure, je vous parle de nos charmants hôtes; voici leur photo.


Vous pouvez aussi voir Odie, le chien qui est heureux comme tout, car exceptionnellement, il a le droit d’être à la maison !

Les filles sont couchées, dans la même chambre par souci de sécurité et nous, nous sommes assis autour de la table du salon, à faire plus ample connaissance et surtout à regarder l’évolution du cyclone sur Internet.
Nous évoquons les cyclones des années passées. Le cyclone Larry de mars 2006 est resté dans les mémoires. De force 4, il avait engendré de nombreux dégâts avec ses vents à plus de 290km/h. Heureusement, aucune victime n’a été déplorée. Ce ne fut pas le cas malheureusement lors du passage du cyclone Tracy le soir de Noël 1974. En 6 heures, il a tué 65 personnes et a détruit plus de 60% des bâtiments…

Tous des souvenirs agrémentés de photos sur internet, n’étaient pas fait pour nous rassurer… L’ambiance était assez étrange. Nous étions partagés entre l’envie de rire - surement nerveusement - à voir les autres tout aussi stressé et une certaine gravité dans nos regards.
Le cyclone se rapproche. Il semble avoir pris de l’ampleur; nous allumons le petit poste de radio pour essayer de capter les informations. Hamish est maintenant passé en catégorie 5... Le maximum ! Le journaliste donne la conduite à tenir… Nous captons assez mal la radio…L’ambiance est vraiment très particulière. Toutes les fenêtres sont sécurisées… Dehors, le vent a pris de l’amplitude, mais rien d’inquiétant pour le moment. Le cyclone est prévu sur Airlie beach vers 2h00 du matin… Il est minuit… Un dernier coup d’œil sur internet et on va se coucher.
Ruby est bien serré contre moi… Je n’ai dormi que d’un œil cette nuit là… J’écoutais le bruit dehors…

Au final, ca n’aura été qu’une nuit bien venteuse, mais rien de dramatique. Le cyclone a dévié sa trajectoire et est passé à 150kms de la côte.
Une chance, aucune ville ou village du continent n’ont subi de graves dégâts.
Un bon moment de stress, passé en bonne compagnie.

Le lendemain matin,  tout le monde est un peu fatigués, mais soulagés. Je décide de faire quelques crêpes pour remercier nos hôtes de leur hospitalité. C’était comme à la maison, les crêpes n’avaient pas le temps de s’empiler, qu’elles étaient déjà mangées !

Après un rapide passage au Mac Do pour vous donner des nouvelles, car on craignait que ce cyclone soit passé aux info en France, nous avons retrouvé toute la famille au lagon pour un jeu interminable de chat dans la piscine ! STOP! On n’en peut plus !

Le soir, ils nous invitent à partager un fish and chips maison… hum trop tentant, nous ne pouvons pas refuser.
Pendant que Paul et Theresa cuisinent, nous en profitons pour jouer avec les filles. Ruby a été réclamé donc nous sommes allés le chercher dans la voiture. Ah ce Ruby, un vrai tombeur. Isabel a sorti toutes ses peluches pour les présenter à Ruby.


Emily est allé chercher sa marionnette platypus. Trop chou. On est vraiment accro à toutes ces petites marionnettes.


Ensuite, les filles nous font écouter  leur musique préférée avec leur Ipod Nano. Trop mimi ces pitchounes.


Tiens, une chanson des Pussycat Doll, Isabel me dit qu’elle connait une dance sur cette chanson. Je veux voir ca !
Alors direction le salon, la musque commence et la petite se met a danser… Elle est vraiment trop chou. Sa sœur va lui chercher son chapeau de spectacle. Trop craquant… Moi aussi je veux des enfants !!!!!!!!! (joe dit : on a qu’a en louer d’abord avant de voir !)



Bravo ! On est tout fiers d’avoir été ses spectateurs privés !
Hum… Les bonnes frites maison arrivent sur la table… Des frites parfumées au vinaigre et à l’ail… Délicieux. Même Ruby a le droit d’y gouter.


Vu que les frites sont salées, Isabella offre un verre d’eau à notre peluche préférée…


Le diner fut excellent: Barramundi et frites accompagnés d’une petite salade… Hum… j’en salive encore !

Ca y est, c’est l’heure du Uno ! Nous avons passé quelques bonnes heures à rire autour de ce jeu de cartes…


Quelle bonne soirée et surtout quelle bonne rencontre….

Thanks for eveything guys. You will stay in our heart and we are waiting for you in France… When you want. We are sure that the Eiffel Tower will still sparkling for you Isabel.
Lovely.


Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Queensland
commenter cet article

commentaires

Sophie 23/03/2009 22:25

Ils sont vraiment trop gentils les gens là bas!

Gini 23/03/2009 11:36

C'est tout de même incroyable de trouver des gens gentils et accueillants à ce point sur votre parcours. C'est ça la mentalité Australienne ou c'est simplement une question de chance?

Il ne me semble pas qu'en France on connaisse cela...

Papa & Maman 22/03/2009 09:55

Formidables ces gens.
Vous avez quand même de la chance!
J'espère que vous avez pris le mode d'emploi pour nous faire des beaux enfants comme ces 2 petites.
Moi je ne suis pas comme Marc, je ne suis pas pour la location car si vous tombez sur le bon numéro et bien là il faut toujours le rendre.lol!
Et puis je ne vois pas pourquoi il parle comme ça, quand on voit ses 2 si beaux enfants, n'est ce pas Joe?
gros bisous à tous les 2.

Papa et Belle Maman 20/03/2009 23:07

Comme le monde tournerait mieux si chacun avait le souci de l'autre comme l'ont eu Paul et Theresa vis a vis de vous.C'est étrange comme l'être humain s'habitue à tout.J'avais observé la même chose à Tokyo avec les tremblements de terre.
Pour la location d'enfant, il faut faire super gaffe.
Moi j'en ai loué deux chez Darty.Les premières semaines ça marche très bien et après tu es tout le temps emmerdé...et quand tu veux les rendre, ilstrouvent toujours une excuse pour te les laisser sur le bras.Vous avez Ruby....c'est déjà pas mal.Quand il aura son Bac, on verra.
Par ailleurs, on ne sait toujours pas ce qu'est le Uno, et on ne connaît pas les règles.On a bien compris que c'était comme le "poker-strip" mais on gardait ses vêtements.Merci de nous en dire plus pour qu'on s'entraine pour votre retour.
Bisous

carine et mika 20/03/2009 23:02

ils sont fort sympatique ses australiens, heureusement que vous faites de bonnes rencontres, car ses cyclones, ca craint!!! faites attentions a vous
bisous les aventuriers