Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 04:41
24 et 25 janvier.

Bye Bye la côte et revoilà la verdure ! Sur notre remontée vers le Nord, on ne cesse de faire des allers retour entre les plages et les forêts. Cette fois çi, ce sera Springbrook NP. Il y a 4 mois de cela, alors que Troopy n’était encore qu’un doux rêve et que nous portions tout notre barda sur le dos avec un anglais des plus médiocre, nous avions souhaité visiter ce parc. Mais c’était chose impossible car aucun transport publique ne couvre cette région, seulement des tours opérateurs hors de prix et blindés de touristes. Nous avions donc remis cette idée à plus tard, en espérant y revenir avec Troopy.

Et nous y voilà. Après un bon petit pépin et gros noyau ( l’oubli du sac ) qui  nous a fortement retardé, nous arrivons finalement au début de notre randonnée. Le choix a été restreint, car comme vous le savez, d’une part l’office de tourisme était fermé, d’autre part une bonne partie des circuits étaient eux aussi fermés pour cause de dégâts depuis les dernières pluies  et puis commencer une grande randonnée à 4heures de l’après midi, ce n’est pas sérieux. Notre choix s’est donc arrêté sur une petite marche de 2heures qui nous offrira de beaux panoramas sur la vallée, et l’accès à deux cascades.

Nous nous enfonçons donc dans la forêt…


Mais les nuages sont déjà bas… Nous arrivons rapidement au canyon lookout; point de vue annoncé comme incroyable… à vous de juger.


Incroyable de blancheur ! Nous sommes dans les nuages ! Mais je reconnais toutefois que les lys sauvages en premiers plans sont plutôt jolis… Vue que nous ne voyons rien, nous ouvrons grands nos oreilles et entendons le son de la cascade qui nous attend.
Quelques mètres plus loin, un panneau nous propose de se concentrer pour écouter et deviner les bruits de la forêt. Nous nous prêtons volontiers à cette petite expérience…


Joe n’a retenu que le déclic de l’appareil photo ! Ah ce citadin, facilement déconcentré !

Nous arrivons finalement à la première cascade : les Blackfellows Falls. Une immense chute d’eau le long d’une parois rocheuse. Nous devons passer derrière ce grand filet d’eau.


J’ai préféré retirer ma chemise et rester en haut de maillot pour traverser; vu le débit, on va surement être trempé. Et ca n’a pas loupé, on a bénéficié d’une bonne douche froide !


Une fois de l’autre côté, nous posons pour une petite photo d’amoureux . Le résultat est très amusant; nous avons l’impression d’être des personnages de cire dans un faux décor !


La nuit commence à tomber donc nous hâtons le pas. Les Twins Falls, ce qui signifie cascade jumelle se dressent devant nous. Waou… Mais malheureusement, la pénombre mais aussi le taux d’humidité sont trop importants pour faire de belles photos de cette cascade.



La suite de la ballade est aussi très intéressante; nous passons au travers des formations rocheuses, grottes, cavernes, tels des passes murailles.  Mais encore une fois, nous ne profitons que d’une minime partie de la beauté de ce paysage vue l’heure tardive.
De retour au parking, je suis accueillie par une magnifique fleur exotique au parfum envoutant. Je ne connais pas son nom, mais encore une fois, je suis séduite par la qualité des fleurs sauvages qui ornent les talus australiens.


A notre grand étonnement, le Springbrook NP ne compte qu’un seul camping de seulement 11 places et bien évidemment, en ce long week-end, il est complet. Ce sera encore une fois les banquettes de Troopy qui feront office de lit. Nous décidons toutefois de rejoindre l’aire de pique-nique suivante avec l’espoir qu’elle soit moins fréquentée.
Nous y rencontrons Ben, un australien solitaire venu se faire un diner dans l’un des abris du parc. Il nous explique que Goomoolahra area, où nous sommes, est l’aire de pique nique la plus humide du Queensland ! Bravo, bon choix !
Et en effet, nous avons passé une bonne nuit, bien au sec dans Troopy alors que dehors, tombaient des trombes d’eau.

Au petit matin, nous prenons la direction de Natural Bridge afin de voir une curiosité naturelle. Au fil des millions d’années, l’eau a creusé la roche et a fini par former un pont. Une petite marche de 1 km nous permet de tourner autour du trou. Après un petit déjeuné expédié cause de pluie, nous ne prenons pas notre mal en patience et mouillés pour être mouillés, nous nous lançons sous une pluie battante, mais pas froide, à la découverte des lieux. Je randonne encore une fois en maillot !  Si ca continue, je vais porter plus souvent mon maillot de bain en forêt qu’à la plage !


Nous atteignons en deux trois pas la cave, abri des chauves-souris et des vers luisants. Le débit de l’eau est impressionnant et il résonne dans la roche.


Après avoir vu le travail de l’eau par le bas, nous prenons un peu de hauteur pour l’apprécier vu d’en haut. Pas mal ! Je veux faire une petite photo avec Joe en premier plan, mais il n’est pas dupe; il se doute à mon sourire que je prépare une connerie… En effet, comme on vous l’a expliqué dans l’article des petits pépins, nous pelons. Enfin, j
John a pelé en premier et c’était vraiment très drôle de le voir avec une tache blanche en plein milieu du front ! Avec mon grand cœur, je n’ai pu résister à l’envie de le partager avec vous ! Mais pas possible désolée…


Du coup ce sera une photo de la cascade… beaucoup moins drôle !







Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Queensland
commenter cet article

commentaires

Papa et Belle Maman 08/02/2009 13:18

La "fleur" comme vous dites, est une variété épiphyte du Spoerum Alyenthis Rugosa qui se distingue du Sporum Alyenthis Cryptogamis par des pétioles bilobés et parfois légèrement urticants.Quand on veut dépasser Garches ou Domalain, il faut quand même un minimum de culture.C'est bien sur une grosse connerie, car la fleur c'est une paquerette.Tout simplement.

laeti chou 07/02/2009 15:15

Magnifique c'est endroit sauvage !
Et bien nous c'est pas la pluie, c'est la neige qui tombe à ne pas en finir, impressionnant...

gros bisous les loulous

carine et mika 07/02/2009 12:36

coucou les loulous
Magnifique la photo de la fleur sauvage. Comment j'aurai aimé voir cette tache blanche sur le front de jo... tant pis ce sera pour une prochaine fois...
bisous bisous le loulous,

Papa & Maman 07/02/2009 05:34

dommage j"aurais bien aimé voir la belle tache blanche de Joe.
Anne tu ne sais pas encore bien ruser!
très jolies photos comme d'habitude.
Nous on ne risque pas d'être en maillot sous la pluie, ça caille.
Bisous les enfants