Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 05:05
Du 25 au 27 janvier.

Après l’expérience plutôt hydratante de Springbrook, nous changeons de lieu et partons à la rencontre de Leamington NP. Ce parc est composé de deux parties; nous testons en premier la plus facile d’accès: Binna Burra. Au secours ! Le temps est pire, le ciel est gris, et il ne cesse de pleuvoir. Notre moral en prend un coup, car d’une part le camping est également complet (on nous propose toutefois de nous alléger de 24 $ pour planter la tente sur un emplacement qui n’en est pas un en dehors du camping, juste de l’autre côté de la barrière ! Et puis quoi encore !), et d’autre part, enchainer les jours de pluie, sans un vrai moment de sec, ca commence à devenir pénible…
Néanmoins, nous remotivons les troupes et partons sur le Dave’s Creek Circuit. Une randonnée de 3-4 heures au travers trois sortes de végétation bien distinctes et de nombreux points de vue. Alala, c’est bien beau d’être optimiste, mais des fois, c’est à la limite de la naïveté ! Les magnifiques points de vue sont les mêmes qu’à Springbrook, aussi blanc cotonneux ! Cette fois, on vous épargne les photos !
Une randonnée juste pour marcher, toutefois, nous avons bien repéré le changement de végétation, mais 3heures de marches juste pour ça… ca énerve !
L’office de tourisme étant ouvert, nous avons pris quelques informations au sujet de la météo. A mon grand désespoir, j’ai appris que nous étions dans le mois le plus pluvieux de l’année. 235mm de précipitation par mois en janvier contre seulement 50 en septembre ! Vous comprenez pourquoi j’ai l’impression d’être maudite !

Le lendemain matin, après une seconde nuit dans Troopy, nous regagnons la seconde partie du parc: Green Mountains. Une heure et demie de route nous sépare de la O’Reilly Guest House, point de départ de nombreuses randonnées.
Une heure et demie de concentration intense pour mon chauffeur, car nous circulons sur des petites routes de montagnes et fréquentes sont les passages où seul un véhicule peut passer. Sous les commandements de Joe, Troopy exécute un magnifique slalom entre les arbres,


Et se retrouve même enclavé par deux parois…


Une fois à destination, nous allons directement au camping afin de réserver notre emplacement, car c’est qu’on commence à se faire vieux et deux nuits dans la voiture, majorée de deux marches, dur dur ! Pour notre plus grand soulagement, les australiens repartent au boulot, et libèrent donc la place. Chouette ! 4$85 par personne, on ne va pas s’en priver !
Nous piquons donc la grande tente de trois personnes (celle qui va perdre ses piquets quelques jours plus tard grâce à Mr Forgett ! Cf petit pépin) au milieu des padémélons trop mimi et des perroquets. Cette vie animale nous avait bien manquée. Ce camping a un petit air de Tasmanie qui nous fait du bien.



Nous profiterons même du moindre rayon de soleil pour tenter, désespérément de faire sécher notre linge…


Lamington, nous voilà !


Nous choisissons une randonnée axée sur les chutes d’eau. Peut être que vous en avez marre de voir des photos des cascades, mais nous on est loin d’être rassasiés !
Il faut bien que nous trouvons une motivation à marcher sous la pluie ! Et les cascades ne sont que plus magnifiques en wet saison. (Saison humide)


Nous marchons dans une superbe forêt où certains arbres sont vieux de plus de 1500 ans. C’est assez incroyable, mais ils auraient été datés au carbone. En tous cas, ils sont impressionnants de beauté. J’ai immédiatement pensé à Robert, notre ami du pays Cathare, avec qui nous avions tenté de capter les ondes positives des arbres en les touchants. Je n’ai pu m’empêcher de poser la main sur ces troncs si imposants…
Aller voir les cascades, ca se mérite; Nous avons dû traverser la rivière. Pas facile du tout. Première tentative… En vain. Mes jambes sont trop courtes; je n’ai pas réussi à poser mes pieds sur les mêmes pierres que mon amoureux. Il a tenté de me créer un chemin en ajoutant des cailloux, mais pas possible.


Deuxième essai, longer sur quelques mètres la rivière et essayer de la traverser en amont. Telle une aventurière peu téméraire, je m’aide des lianes pour longer la paroi  extrêmement glissante.


En amont, pas possible non plus, le courant est trop fort. Plus qu’une solution, retirer les chaussures et traverser pied nus ! Facile !


Nous ne sommes pas si mal dans la forêt, car les arbres nous protègent un peu de la pluie battante. Nous nous arrêtons quelques minutes pour prendre en photo ces petits champignons, à la couleur orange lumineuse.


Joe est persuadé que vous vous en foutez de ces petits champignons, mais moi, j’aime bien cette photo ! Sur le sentier, nous croisons quelques écrevisses bleues. Ces petites bestioles empruntent le sentier lorsqu’elles souhaitent changer de crique ! Pas folle l’écrevisse !


Nous arrivons finalement à la première cascade ! Trop trop beau ! Cette chute d’eau est perdue au beau milieu de la forêt et c’est comme un trésor lorsque les arbres se poussent pour lui laisser place.


Plus loin sur la randonnée, nous découvrons la seconde chute d’eau, encaissée entre deux parois. Un mur d’eau… Waou et re waou !


Impossible de poser l’appareil photo sur un rocher pour mettre le retardateur; il pleut beaucoup trop et l’atmosphère est beaucoup trop chargée en humidité; déjà que l’appareil photo fait des caprices… alors juste une petite photo rapide de nous pour que vous puissiez vous moquer de notre bronzage…


Vous comprenez mieux pourquoi on veut rester dans la forêt !!! La famille Shreck !!!&

Cette randonnée a été magnifique, même s’il on était sous la pluie. Voilà les filles, c’est sur cette très jolie marche que j’ai perdu notre bracelet… mais durant tous ces kilomètres, nous n’avons cessé de parler de vous…
Ma Nath, il ne me reste plus que votre bracelet rouge, car celui de Joe s’est déjà détaché; je ne cesse de le resserrer pour le conserver le plus longtemps possible. Mais celui de Troopy se porte bien et je crois bien qu’il fera le voyage retour…

Enfin, lorsque nous regagnons le camping, tous mouillés et les jambes et les chaussures couvertes de boue, le soleil fît son apparition. Quel bonheur. Nous avons pu manger tranquillement au soleil. Notre dessert, une tartine de pain Nutella noix de coco a été chapardée par des oiseaux gourmands.


Mais heureusement, c’était ma dernière bouchée et puis j’avais déjà mangé la mie ! Ah ah !  Espèce de vorace !
Cet après midi là, le temps a été plutôt clément, ce qui nous a permis de faire la petite ballade sur le pont suspendu au dessus de la canopée.


Ce circuit a plus l’allure d’un mini parcours "d’acro branche" qu’un véritable pont suspendu dans la jungle. Toutefois, c’était plutôt rigolo de grimper au sommet d’un arbre, via une échelle.


C’est sur, ce n’est pas pour la vue mais plus pour le fun que l’on attendu notre tour parmi une petite dizaine de touristes amusés.


Nous avons d’ailleurs croisé le green cat bird, le fameux oiseau qui imite le cri du chat…


La journée s’est agréablement finie dans un jardin botanique où une jolie fleur d’Afrique du Sud a trouvé une deuxième vie sur mon oreille. La pauvre était condamnée à mourir seule, jonchée sur le sol…



Le lendemain, nous passerons la journée complète à ne rien faire, juste manger, jouer au Uno et surtout préparer la suite de notre voyage…

Merci Lamington pour ces si bons moments.


Nous avons meme randonne avec le drapeau Australien que l'on avait eu a notre arrivee a Brisbane, pour cette fete nationale : ''l'Australian Day'' !


Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Queensland
commenter cet article

commentaires

Ingrid 27/06/2009 21:57

je trouve la photo des champignons lumineux orange magnifique ! vous allez avoir de superbes albums photos à votre retour et beaucoup de souvenirs dans la tête et dans le coeur. Nous on rêve d'y retourner !

Carole 11/02/2009 02:08

suis d'accord avec les autres! j'en veux bien encore des cascades!! et pis je prendrais la plus belle pour la mettre en fond d'aquarium! hihi!
Et oui Joe, les champignons c'est joli aussi! mais je préfère l'écrevisse... même que si vous pouviez la rapporter, j'ai une marmite qui lui irait bien!!

nath 08/02/2009 20:18

coucou les chouchou!!!!
non non mon jo on nen a pas marre des cascades é des champignons c toujours aussi beau moi jadore ! je suit avec toi ma anne !!!!
je suit dacore avec carine mon jo tu la perdu ds 1 lieu ke tu adore c pas grave il en reste 2 sur 3 lol !!!!
gros gros bisous é merci pr votre super blog jadore !!!!!

laeti chou 08/02/2009 20:03

C'est horrible ce qui se passe en australie, cette sécheresse, ces incendies qui ont fait tellement de mort... Revenez vite mes loulous ou bien allez dans le nord... mais pas en victoria... en espérant que vous n'avez pas vu cela !!!

LAETI CHOU 08/02/2009 15:28

Ma puce, tu m'as fait trop rire, tu essaies de te préparer pour ko-lanta... mais je pense que pékin express sera le mieux pour toi, lol ! Et jo dis donc quelle souplesse !!!
C'est clair, heureusement que le soleil est au rendez vous car là vous allez ressembler à de vraix français...

Mais non, on adore vos photos, on en veut même plus, encore encore...

Enormes enormes enormes bisous les chéris