Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 03:41
Du 4 au 6 janvier 09

Nous avons décidés de nous ressourcer dans le parc National des Blue Mountains à environs 100 kms de Sydney.
250 000 Ha de forêt, grottes, canyons, pour effectuer des randonnées de tout niveau. Cette montagne de 1000 m d’altitude a longtemps été une barrière infranchissable pour les colons de Sydney
En 1813, pour la première fois, William Wentworth, traversa ces récifs et ouvrit la route vers l’intérieur du continent. Cette route est toujours utilisée de nos jours. Les Blue Mountains doivent leur nom a la légère brume bleutée qui provient de l’évaporation des eucalyptus.

Nous nous sommes arrêtés à l’office de tourisme, de Katoomba, une petite ville dans les hauteurs du parc. Nous avons été très bien renseignés par une charmante dame, qui a demie voix, nous a indiqué un endroit gratuit pour planter notre tente ainsi que deux itinéraires de randonnées. Mais chut ! C’est  pratique de s’adresser à des personnes qui randonnent elles mêmes.

Curieux, nous allons voir l’endroit indiqué : parfait !  Au bord d’un lac, avec tables de pic nique et BBQ. Nous sommes juste obligés d’attendre que tout le monde soit partis pour planter notre tente sur l’herbe.

En fin d’après midi, nous retournons à Katoomba, pour profiter du coucher de soleil sur les « Tree Sisters ». Ce sont de magnifiques formations rocheuses qui se teinte d’or lorsque le soleil se couche.



Une légende aborigène raconte que ce sont trois sœurs transformées en pierre par un sorcier, à la demande de leur père, afin de les protéger des avances de trois jeunes garçons. Malheureusement, le sorcier serait mort avant de pouvoir leur rendre vie.



En tous les cas, la vie sur la « Jamison Valley », et sur les « Tree Sisters » est magnifiques.



Le lendemain matin : la région étant envahie par des cars entiers de touristes, nous nous réveillons de bonheur pour effectuer notre première randonnées : Les WentWorth Falls combinée avec plusieurs autres petites. 


Nous découvrons avec bonheur, le cadre grandiose dans lequel nous allons marcher.


Nous avons prévu un détour par la vallée of the water (vallée  de l’eau) pour traverser les gorges et les forêts humides parsemées de cascades.


La première porte le nom de celui qui a ouvert les Blue Mountains aux européens. Une jolie chute d’eau qui se jette en fin filet de 300 mètres de hauteur. Nous la découvrons du haut par le sentier qui la traverse et sur lequel un panneau nous met en garde contre les risques de glissade. 



Après avoir longé les parois de la montagne, sur un chemin très bien entretenu, nous arrivons au pied de la cascade.  


Vue d’en bas, la chute d’eau est impressionnante.




Nous nous sentons tout petit a côté des grandes parois rocheuses aux multiples couleurs.



Bien que nous soyons au cœur de la vallée, la chaleur commence à se faire ressentir. Heureusement, nous arrivons à la vallée de l’Eau. Et là, de nombreuses cascades nous permettent de nous rafraichir.



Nous passons même derrière un filet d’eau. Une petite douche naturelle; nous n’avons pas résisté la tentation de passer la tête à travers l’eau de cascade !


Bien rafraichis, nous continuons notre périple toujours le long des falaises abruptes.



Le tapis de végétation qui s’étant sur des kms et des kms, nous donne envie de revêtir nos bottes de sept lieux. Le cadre est vraiment majestueux.


Nous terminons notre randonnées plus vite que le temps annoncé, donc nous bifurquons vers un autre chemin, à la recherche d’un endroit agréable pour manger nos sandwich maison. Quelques minutes plus tard, Nous atteignons un petit ruisseau ensoleillé, parfait pour notre pause repas.


Un bon sandwich jambon, œuf, tomate, salade et mayonnaise maison ! Et oui, la mayo australienne étant sucrée, donc immangeable, nous avons décidé de cuisiner nous même notre mayonnaise à la française. Humm….
Nous avons déjeunés en compagnie des papillons, des libellules, et même d’une écrevisse aux reflets bleutés. Nous étions tellement bien les pieds dans l’eau que nous avons prolongé notre pause par un petit jeu qui consiste a deviner ce que Joe me dessine dans le dos. J’arrive plutôt rapidement à deviner les premiers dessins (Maison, avion, yourte, lampe et réveil…) mais tout s’est compliqué lorsqu’il m’a fait un rond avec un autre petit rond à l’intérieur. Impossible de trouver. Il décide alors de me l’épeler : D-O-N-U-T. Un dos nu ? Un Dos Nute ? John est mort de rire et moi je me concentre de plus belle. Un rond avec un trou dedans ?? Et soudain un éclair de géni : un Donut ! Un beignet rond dont raffole Homer Simpson ! On a mis du temps à nous arrêter de rire.
Nous terminons notre magnifique randonnées sous une chaleur presque accablante, et l’incompréhension de voir tous les touristes la débuter.
L’après midi nous avons lézarder à l’ombre…en écrivant des articles du blog.

Le lendemain, comme le monde appartient a ceux qui se lève tôt, nous avons remis le réveil de bonheur pour rejoindre la localité de Blackheath afin d’explorer une partie du parc : Le Gand Canyon. Evans Lookout s’ouvre sur la Grose Valley.



Nous croisons un Anglais vivant à Paris et étant en Australie pendant une semaine pour un mariage, devant les panneaux des cartes de randonnée. Il est recommandé de ne pas partir seul dans cette partie de la montagne, car même les marcheurs chevronnés peuvent se perdre. D’ailleurs, malheureusement deux jeunes français ont disparut dans les Blue Mountains, ce qui a mis a rude épreuve le cœur fragile de nos parents à cours de nouvelles. L’anglais nous fait part de son itinéraire. Il est fou ! Il a prévu une randonnée de 12 heures et ils ont annoncé 39°C à l’ombre… Nous, nous avons repéré un itinéraire qui passe à travers le Grand Canyon. Parfait, comme ça nous serons au frais. Il est déjà 9 heurs et nous débutons seulement la randonnée. C’est bien la peine de s’être levé a 6h30 !



Nous entamons notre balade, par une série de marche qui s’enflons au centre de la Terre. On ne cesse de descendre, dire qu’il va falloir tout remonter.



Au fur et à mesure que nous descendons, nous perdons des degrés. Nous devons maintenant être aux alentours de 17°C.  Nous nous sentons vraiment enclavé par les parois des deux côtés. Par certains endroits, la lumière a quelques difficulté à pénétrer la luxuriante végétation.


Nous avançons dans un décor encore inconnu jusqu’alors.


C’est assez étrange d’être au cœur d’un Canyon. Encore une fois, le chemin est gravé dans la roche. Nous devons même passé dans un petit tunnel.


Désolés, nous n’avons pas beaucoup de belles photos de cette balade pourtant magnifique, mais au fond du Canyon, la lumière se fait rare…
Nous attenions le moment fatidique de la remontée. Une longue ascension sous une chaleur étouffante. Et oui, il n’y a pas beaucoup d’air dans le Canyon non plus. Et certains obstacles ne facilitent pas notre avancée. Un glissement de terrain par exemple, a emporté un arbre et les escaliers dans sa chute. Reste plus qu’à escalader.



Nous arrivons finalement à notre voiture. Et  comme à notre habitude, nous avons effectué notre randonnée plus rapidement que le temps indiqué. Les salades sont donc restées dans notre sac a dos; nous retournons alors au début de la marche, au Evans Lookout pour déguster une bonne salade composée qui a également effectuée une bonne randonnée et du coup : plus vraiment fraiche….!


Voilà, deux jours d’aventure dans les Blue Mountain National Park. Nous en avons pris plein les yeux…Nous sommes près pour continuer notre voyage aux milles trésors.

Au programme maintenant, un retour à Sydney pour emmener Troopy à la révision, avant de reprendre la route vers le nord…toujours le long de la côte Est.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans New South Wales
commenter cet article

commentaires

Carole et Lulu 29/01/2009 19:13

au fait le chapeau Joe, ça fait randonneur chic hein!entre ça, la robe et la nappe... moi je dis vous n'oubliez pas la classe!

Souphy 19/01/2009 17:31

Waou c'est vraiment magnifique ! Et vous êtes tous beaux !
Bisouxx

Pupuce 16/01/2009 23:53

que de belles photos!!! a bientôt, en espérant que tout va bien. Myriam

carine et mika 16/01/2009 11:53

Super vous avez retrouvé vos randonnée, et cette fois ci les temperatures ont changées...Ma fois pour vous ce sont des vacances tres tres sportives...
gros bisous les loulous

laeti chou 16/01/2009 11:08

C'est clair à votre retour, vous allez doubler toute le monde dans le métro parisien... vu votre musculateur impressionnante !

Continuez à nous faire rêver, c'est chouette !

bisous bisous bisous