Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 05:31
Lundi 8 décembre

Nous y voilà, la capitale de ce magnifique pays. Cette ville a mauvaise réputation,  les Australiens ne comprennent toujours pas pourquoi c’est la capitale. On dit d’elle quelle est une « ville de politiciens » et qu’il n’y a rien là bas. C’est pas faux.  Avant d’arriver, c’est plaine, plaine, plaine et rien d’autre. Un peu comme Las Vegas mais en moins fun, en beaucoup moins fun.
L’histoire de Canberra vient de l’époque où Sydney et  Melbourne se disputaient le rôle de capitale administrative. L’idée a donc été donnée de créer une ville entre les deux  et qui s’appellera Canberra qui veut dire « lieu de rencontre » en aborigène. Elle est ceci dit beaucoup plus proche de Sydney.

Nous nous sommes comme à notre habitude, arrêtés à l’office du tourisme, un endroit plutôt élégant, mais dont le personnel était plus de bonne volonté qu’efficace.
- Où peut on se garer gratuitement ?
- C’est une bonne question je sais pas du tout.
- Ok, et où peut on avoir un accès Internet gratuitement ?
- Ca aussi c’est une bonne question je sais pas du tout non plus.
- Cool

Ok on fera sans vous, tout juste bon à faire des réservations pour des hôtels.
Alors aujourd’hui nous commençons par le plus réputé de Canberra : Le National Museum. Un musée entièrement gratuit, qui accueille une exposition permanente sur la vie et l’histoire de l’Australie et des expositions temporaires sympas.



Le bâtiment est vraiment superbe et très moderne, le parking gratuit, nous avons revêtu notre tenue du dimanche et sommes prêts à entamer la visite. D’ailleurs ça fait du bien de laisser grosses chaussures de randos/travail et pulls, pour petits polos et chapeau pour moi et jolie petite robe et sandalettes pour Anne.


  A l’entrée, nous prenons notre petit guide et partons dans les méandres de l’histoire Australienne qui commence même à l’époque des dinosaures ! Nous rencontrons même le très arrière grand père du wombat, ces petites boules de poils que nous adorons tant ici.




Mais ce qui est le plus intéressant dans ce musée, c’est de comprendre comment l’Australie s’est constituée sa propre histoire et comment elle tente de se détacher de son ex mère patrie : l’Angleterre. Malgré ce que peuvent vous raconter les Australiens, l’influence de nos voisins britannique est encore très présente. De façon social avec certaines de leurs habitudes, de façon politique avec leur attachement aux Etats Unis, leur refus de république

Ce pays a une histoire si récente que leur échelle du temps est très raccourcie.



Entre l’arrivée de James Cook sur les cotes Australiennes et l’indépendance du pays, ne se sont écoulés que 130 années. Aujourd’hui l’empire Britannique est présent dans la pierre mais plus beaucoup dans les cœurs. Les Australiens marquent leur différence par leur système fédéral complexe, leur façon de vivre « pas de soucis », et leur ouverture d’esprit.

La  densité est très faible (seulement 3 hab/km2) et le pays multiculturel avec ses nombreuses vagues de « Boat people ». Le pays garde toutefois les traces indélébiles des massacres du peuple aborigène et malgré les excuses officielles récentes, les tensions sont toujours palpables. Le gouvernement tente de leur faire accéder a l’instruction, mais la cohabitation avec les blancs est tendue avec notamment de nombreux problèmes d’alcool et des violences.

L’art et la culture aborigène occupe toutefois une grande place dans l’attrait touristique. De ce fait, des labels certifiés ont été mis en place, afin que l’argent récoltés par la vente des œuvres reviennent aux communautés qui les ont fabriquées.



On découvre également leur mode de vie et leurs voitures.


 
 
L’expo nous explique également les problèmes de feux de forets qu’ils rencontrent et ceux qu’il provoquent volontairement pour régénérer la faune et la flore inspiré des traditions aborigènes.




Il y a aussi des trucs de pailloux …



A la fin de ce musée, une sorte d’atelier le Space, vous prend en photo et vous propose de fabriquer votre vaisseaux du futur sur un ordinateur, et de le visualisé ensuite évoluer dans un monde futuriste sur un écran en 3D. Un bon moment de rigolade.






On a aussi rencontré d’étranges créatures…


Une galerie très sympa présente l’histoires d’Australiens qui ont marqué les esprit. (Pour beaucoup des noms que nous ne connaissons pas) ou des histoires très touchantes de gens à qui il est arrivé un épisode peu commun.
Anne et moi avons laissé un message vidéo en racontant notre aventure dans leur pays. Nous sommes dans la base de donnée du musée maintenant et peut être célèbre bientôt G4x4 ne nous suffit plus lol !!!!



Cet après midi, balade dans la ville qui n’a pas de centre ville…bizarre comme capitale.



Nous avons trouvé un camping a 20 kms dans notre bouquin de pauvres. En effet, nous avons fait l’acquisition d’un livre qui répertorie tous les camping gratuits ou pas trop chers d’Australie. Une véritable Bible !
Nous avons donc monté notre bivouac, fait une petite balade et une sieste. Le calme saisissant qui régnait dans ces lieux fut rompu par l’arrivée de  deux voitures de djeuns bourrés écoutant du Heavy Métal. Notre voisin lui, plie instantanément les goals. Je leur explique que leur musique c’est de la merde, quand un autre me dit qu’il n’aime pas les français. La soirée s’annonce mouvementée, alors nous occupons la table mitoyenne entre eux et nous. Au final, nous les laisserons se débrouiller avec leur ennui mécanique dont nous avions l’outil adéquat (comme Sheila…) dans la voiture pour aller nous coucher. Eux ont veillés plus tard et ont quitté bruyamment les lieux encore plus bourrés, en laissant un feu tout seul. Cool !

Aujourd’hui, après nous être débarrassé de notre voisin sympas mais collant, mais qui nous a fièrement donné des petits palets bretons (une Bretagne lointaine alors), nous retournons sur Canberra avec l’idée de changer notre billet d’avion de retour qui s’annonce pour le moment au 20 Janvier 2009. Un peu tôt !!! Direction donc une agence de voyage mais avant…garer  Troopy. Et oui petit problème pratique, mais notre 4x4 il est trop grand pour passer dans les parking payants et les places de parkings même payantes à l’extérieurs sont limitées en heures ou très chères. Nous retournons donc au parking du musée d’hier pour  nous entamer une bonne marche.
Pour notre billet, ce qui selon l’agence de voyage de Paris devait prendre 10 minutes à au final pris plusieurs semaines.

Problème 1 : Les agences ici ne peuvent rien faire car elles n’ont pas le dossier
Problème 2 : Pas d’agence « Sinapore Airlines » a Canberra qui est je vous le rappel la capitale de l’Australie !!!!!!!!
Problème 3 : Interlocuteur de la compagnie avec un accent incompréhensible.
Problème 4 : Agence de Brisbane ne répond pas…..forfait EXPLOSE
Problème 5 : le départ est donc sensé être dans moins d’un mois depuis Brisbane.

Au final on s’est débrouillé et avons réussit deux semaines plus tard avec une interlocutrice compétente et aimable a changer notre billet. En attendant aujourd’hui la journée est complètement foutue.
Aller tant pis on continue, la capitale de l’Australie est décidemment vraiment bizarre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans New South Wales
commenter cet article

commentaires

marie 05/01/2009 14:29

coucou vous deux!
tout d'abord je vous souhaite une très très bonne année!!!
je vois que pour vous l'aventure continue... mais j'ai une interrogation... enfin on est plusieurs à l'avoir (Nath et moi!!) vous parlez d'un retour pour le 20 janvier... c'est déjà le retour sur Paris??? perso je n'y crois pas mais Nath a déjà commencé à regarder les horaires pour vous attendre à Roissy!!! :-)
Répondez-nous vite!!!
d'ici là je vous fais des gros bisous!!
Marie

Anne & Joe 06/01/2009 08:36



Le 20 Janvier ? Ah non pas question ! Cette date est la date du retour que l'on a choisi quand on a pris les billets car ils n'avaient pas encore les dates pour l'année 2009. On a fait une manif
dans l'agence de voyage pour repousser notre date de départ. Résultat, on va encore profiter quelques mois du soleil. Pas de panique, vous allez avoir encore plein d'articles a lire sur le
blog.  Gros bisous à tout le monde !!



Carole et Lulu 03/01/2009 20:45

1 mois????? ben non quand même pas déjà!! qu'est ce que je vais lire moi au boulot??
grooos bisous les enfants!

LAETI CHOUCHOU 03/01/2009 12:50

Expérience pas terrible cette capitale australienne, mais bon le bonheur de votre voyage arrive direction sydney doit être plus intéresant !

gros bisous nos loulous

Papa et Belle Maman 03/01/2009 12:40

Mention"Passable" pour l'outil adéquat....de Sheila.Il y à aussi "Là ou il y à de l'aborigène....Y à pas de plaisir" Bon c'est à peu près du même niveau.

Papa & Maman 03/01/2009 10:05

C'est ca les gens célèbres, ils ne sont jamais satisfaits.
Mais vous avez raison il faut bien laisser une trace de votre magnifique voyage.
On a du mal à vous voir en petite tenue ici ca caille ce matin -2.7.
bisous. maman