Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 04:44
Comme vous le savez déjà, nous arrêtons de travailler vers 12h30,ce qui nous laisse tout l’après midi et  toute la soirée en temps libre.
En général, nous restions assez calme l’après midi, du fait de la chaleur, du travail du matin et surtout car on savait ce qui nous attend le soir, au retour de Tess et Ruby !
Donc notre après midi était souvent consacré à vous. Et oui, à vous chers lecteurs. Nous écrivions les articles pour le blog. On en profite d’ailleurs pour vous remercier de votre fidélité; on est ravi de lire tous vos commentaires qui nous réchauffent le cœur…même si ici, il commence à faire déjà bien chaud !
Nous allions donc à l’office de tourisme de Goulburn à 20 km de la ferme pour accéder à internet afin d’envoyer les articles.
Un jour, nous avons poussé notre route un peu plus loin, pour aller voir le grand mérinos de Goulburn.
C’est une immense sculpture de mouton abritant un musée sur…. La laine !


Lorsque Donna et les deux allemandes nous prenaient trop d’énergie, on allait se réfugier au yurt village.

 
On est allé dans toutes les yourtes pour observer leur différentes décorations murales


et on a découvert  les vieux dessins des enfants remerciant Mike et toute la famille…


Après avoir vu les yourtes construites, nous sommes curieux de visiter l’usine de Mike, où toutes ses yurts prennent forme. Mike, toujours passionné, nous proposa d’être notre guide ! Super ! Il nous délivra même son secret de fabrication… Sacré Mike !


Un après midi, nous avons assisté à la tonte des lamas; un événement dans la ferme ! Pour rien au monde on voulait rater ca ! Alors que les allemandes ont préféré aller en ville… Définitivement bizarre ces filles !
Bref, nous étions aux premières loges pour ce spectacle plutôt musclé mais très très marrant !
Première étape, regrouper tous les lamas dans le même enclos.



Puis les séparés, chacun dans son petit enclos. Ca ce n’est pas encore trop difficile; le plus dur arrive: attraper le lama pour le faire monter sur la table de tonte. Une bonne partie de four rire ! Le professionnel s’en est mêmé car le pauvre Mike courait dans tous les sens après son lama ! Et les autres, dans leurs petits enclos, lui crachaient dessus tant qu’ils pouvaient !


Une fois l’animal attrapé, il est attaché à la table et il est étiré de tout son long. Là, j’avais un peu mal au cœur pour eux. On avait l’impression qu’il était écartelé. Le pauvre animal appeuré criait, tremblait et même se pissaiit dessus…


Ce mauvais moment ne durait que quelques minutes. La main experte du professionnel enlevait la laine à une vitesse impressionnante. A telle point que j’ai été mise à contribution pour aider à ramasser la laine.




C’est incroyable comment leur laine est douce, rien à voir avec celle du mouton. Et je suis impressionnée par la quantité de laine fournie.
Une fois le lama tondu, une petite séance de manucure et hop, il est poussé en dehors de la table. C’est un moment assez délicat, car il ne faut surtout pas que l’animal se blesse en voulant s’échapper. Il suffit d’être bien synchronisé, sous les ordres du  professionnel.
Le lama, un peu perdu les 5 premières secondes, semblent déjà avoir oublié ce moment peu agréable. Une mémoire pire que celle d’un poisson rouge !


Une femme a apporté deux de ses lamas pour  les faire tondre en même temps. Judith m’a mise à contribution; je devais me tenir postée entre le remorque et la clôture au cas où le lama essaierait de s’échapper. Quelle place ingrate! Je me suis retrouvée encerclée par les lamas. Si je me tenais droite, c’est la lama dans la remorque qui pouvait m’atteindre avec son crachat et dans l’autre cas, ce sont les deux lamas tondus! Je n’étais pas trop à mon aise, mais ce fut très rigolo !



Voilà, les lamas vont être heureux pour cet été…Et nous, nous avons passé un moment inoubliable !


Première partie finie, la suite au prochain épisode…

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans New South Wales
commenter cet article

commentaires

Steph brother ! 09/01/2009 14:51

Ha ba oui.. hein? quand Lama pas content ....... lui toujours faire ainsi!!

Tintin

Papa & Maman 28/12/2008 06:49

Trop top!
Mais on ne vois pas Jonathan il a eu peur de ces petites bêtes ou quoi?
j'aime beaucoup la dernière photo Anne tu avais vraiment une position inconfortable.
Super vos articles sur Génération 4x4 vous allez devenir de vraies vedettes.
gros bisous. maman