Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Voyagent ?


"L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris.”
Giacomo Casanova


Qui voyage ?  Anne et Joe
Pour nous contacter : 
filimen@hotmail.fr

Rechercher

La photo du jour


Nos Aventures Par Dates

Le voyage en chiffre

Nombre d'heures passées en avion : 54h10
Nombre d'heures passées en bus : 7h04
Nombre d'heures passées en bateau : 39h21
Nombre d'heures passées en tramway : 1h40

Nombre d'heures passées en train : 11h59

Nombre d'heures passées en télésiège : Oh45

Nombre d'heures passées en hélicoptère : 0h05

Quelle heure est il ?

  Melbourne ( GMT + 10h )

Quel temps fait il ?

 

21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 00:36

Le 4 - 5 novembre

Notre prochaine étape sur la côte EST se nomme Bicheno. Une petite ville de bord de mer où les barbecues sont payants et où l’heure d’internet est à 10 dollars ! Une ville de radins! Néanmoins, nous avons agréablement déjeuné sur la plage sous le soleil, en compagnie d’un couple d’albatros.



Il est hors de question de passer la nuit dans leur camping, nous nous dirigeons alors vers l’Aspley National Park, à une dizaine de kilomètres plus loin.

Après avoir repéré les lieux, nous décidons de diner près de Troopy et ensuite d’aller planter la tente sur le campsite à 10 minutes de marche.
C’est partit, nous sortons table, chaises, camping gaz sur le parking. Alors que nous terminions notre repas, une voiture jaune fit son entrée. 2 français et un israélien dans une voiture de location. Nous entamons la discussion et la soirée se prolongea autour d’un bon feu de camp. Au final, la tente sera  plantée sur le parking, à côté de Troopy!

Le lendemain matin, comme nos trois nouveaux amis, nous partons à la découverte des gorges du parc.
Nous arrivons rapidement au waterhole, un grand trou d’eau couleur bleu vert.

La suite de la ballade le long des gorges ne nous aspire guère; peu de chose à voir pour un risque de se tordre les chevilles trop important. Nous rebroussons donc le chemin et bravons l’interdit pour rejoindre le lookout. Celui-ci a été fermé car les barrières de protection sont tombées.

Et nous revoilà reparti. Nous avons oublié de prendre la photo de nos nouveaux compagnons, donc on va tenter de les retrouver à Bicheno. Nous repérons très rapidement leur magnifique voiture jaune, mais personne.

C’est parti pour une chasse aux français. Au bout d’un quart d’heure, nous abandonnons, ils sont trop bien cachés. Tan pis pour la photo, mais normalement, nous serons amené à les revoir, car certains sont intéressés pour faire un bout de route avec Troopy. Nous avons donc leurs coordonnées… Affaire à suivre.

Nous reprenons la route vers le Nord Est de la Tasmanie. Nous ferons une courte halte à l’office du tourisme de St Helens afin de se renseigner sur les sites touristiques de la région. Notre nouveau programme est établi. Les chutes d’eau de la Tasmanie…

Quelques kilomètres plus loin, nous garons Troopy et nous engageons pour une courte marche en direction des Halls Falls.
Nous arrivons très rapidement à un endroit magnifique. Mon préféré de la journée; certes la cascade n’est pas très impressionnante, mais l’atmosphère y est paisible. Pendant que les papillons virevoltent au son de l’eau qui ruisselle, Joe fait la connaissance avec une mini sangsue appelée leetche !

Nous reprenons la voiture pour rejoindre les Columba Falls. Nous roulons au travers d’une campagne magnifique, très verdoyante et vallonnée.

Nous assisterons d’ailleurs à une scène champêtre très rigolote; le rabattage des vaches pour la traite. Ici, c’est en quad, qu’ils vont chercher les quadrupèdes indisciplinés.

On croise les doigts pour que lors d’une de nos futures expériences de woofing, on ait à aller chercher les vaches au champ !

Nous voilà au début du chemin pour les Columba Falls.

Ces chutes d’eau sont les plus hautes de Tasmanie avec un ruban de 90mètres.

Au final, rien d’impressionnant; lors d’une grosse crue quelques années auparavant, les rochers ont été bougés, modifiant ainsi le cours d’eau. Ce ne sera pas un grand ruban blanc que l’on verra, mais plein de petits bouts ! Pas de quoi casser 3 pates à un canard !

La troisième et dernière cascade de la journée se nomme Ralphs Falls. Nous empruntons une route, plutôt un chemin, où on est bien content d’avoir Troopy. Une quinzaine de kilomètres plus loin, mais au moins ¾ d’heure plus tard, nous arrivons sur un petit parking, au milieu de nulle part. Un abri avec des barbecues au gaz trônent fièrement au milieu de la forêt. Un petit tour d’horizon et c’est décidé, c’est ici que l’on va planter la tente.
Mais avant, allons voir cette fameuse cascade…
Après une courte ballade dans la forêt, nous arrivons à un point de vue magnifique sur la campagne environnante et à notre droite, un petit filet d’eau qui coule le long de la falaise.

C’est différent, mais l’ensemble est plutôt joli.

Allez, en route pour installer notre campement. Pendant que Joe monte la tente, je vais chercher du bois. Chut, il ne faut pas le dire; c’est interdit de ramasser du bois, même du bois mort.

Une fois le plein de petits bois fait, il faut l’allumer. Cette fois ci, nous avons une vraie cheminée et un briquet: le luxe quoi !

Notre feu prendra sans trop de problème, malgré le bois un peu humide.

Deuxième étape, préparer le diner. Les barbecues au gaz sont super rapides, nous en profiterons pour faire cuire des pates.

Ce soir, nous mangerons  comme des rois, jusqu’à plus faim. Nous ferons même chauffer de l’eau pour la vaisselle !

Dehors, l’air s’est refroidi et surtout l’humidité s’est accrue. Après une petite réflexion, nous déplanterons la tente pour la planter… dans la cuisine !

Mais avant, un petit coup de balai…

Il est fort mon homme, il porte notre maison à bout de bras…

Décidément, ce petit cottage a tout d’un grand hôtel de luxe. Ce soir, on s’endormira devant un bon feu de cheminée.

Ah, encore une petite chose avant de dormir, laisser une trace de notre venue…

Allez, bonne nuit…

Le lendemain matin, nous nous réveillerons un peu plus tard que d’habitude, car le toit a atténué la lumière du jour. Nous n’avons pas eu froid et la nuit a été très très calme… Un pur bonheur.

Heureusement que nous avons dormi dans un endroit abrité car le taux d’humidité était tel, que la toile rouge de notre tente fut tout trempée.

Nous déjeunerons même dehors au soleil, en attendant que notre tente sèche.

Allez, on remballe tout et on reprend la route !

Bien reposés, nous repartons en direction de Launceston au Nord de l’île. Nous traversons un petit village dénommé Ringarooma. Nous sommes interpelés par des sculptures de bois au bord de la route. Intrigués, nous stoppons Troopy et allons voir de plus près…

Ce sont en fait des statues érigées en mémoires des victimes de la première guerre mondiale. C’est assez troublant d’imaginer que ces jeunes hommes ici représentés, ont quitté leur pays pour venir combattre à nos côtés en France…

Avant d’atteindre Launceston, nous déjeunons les fameuses saucisses immangeables (selon moi) au bord de la mer, à Scamander.

Heureusement, il y avait un petit restaurant qui vendait des frites à emporter !
Ce sera comme d’habitude entourés des mouettes que nous déjeunerons…


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne & Joe - dans Tasmanie
commenter cet article

commentaires

Didine 21/11/2008 19:35

Certes dormir non loin du feu c'est tentant mais un peu risqué non???
Prenez soin de vous!!!

Papa & Maman 21/11/2008 18:20

mais vous êtes fous! OH OUI la toile de tente près du feu
pour des aventuriers c'est moyen!!!!!!!!!!!!!!
A part ca tout va bien il pleut à plus Seb Domalain

laeti chouchou 21/11/2008 12:31

vous avez dû passer un moment tres romantique avec ce magnifique feu... vous êtes de vrai aventurier !
gros bisous les amours